Lundi, 6 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » La Chine déclenche sa riposte graduée face à Trump — Guerre commerciale

La Chine déclenche sa riposte graduée face à Trump — Guerre commerciale

04 Avril 2018

" Trump a proposé d'organiser cette rencontre à Washington, à la Maison Blanche ", a-t-il précisé, ajoutant cependant: " Mais ensuite, nos relations bilatérales se sont détériorées une nouvelle fois " avec les expulsions réciproques des diplomates liées à l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal en Angleterre.

Peter Navarro, conseiller de Donald Trump sur les questions commerciales, a déclaré lundi ne pas s'attendre à une spirale de représailles entre les Etats-Unis et la Chine en matière de droits de douane.

Depuis le weekend, le président américain a lancé une salve de critiques sur le Mexique, menaçant de mettre fin à l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) et au Daca, le programme de protection des "dreamers", les immigrés sans papiers arrivés aux Etats-Unis en tant qu'enfants.

"80% des armes avec lesquelles on assassine des gens dans notre pays proviennent des Etats-Unis", a-t-il déclaré, renvoyant le président américain à ses propres problèmes.

"Nous ne pouvons pas permettre à des gens d'entrer en nombre illégalement dans notre pays, disparaître et, au passage, ne jamais se présenter devant la justice", a-t-il ajouté.

Ces joueurs d’origine africaine évoluant pour des nations européennes
C’est également le cas de l’attaquant de Liverpool Christian Benteke. C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

Donald Trump multiplie les déclarations incendiaires depuis quelques jours sur ce thème, accusant le Mexique, notamment, de ne pas prendre les mesures nécessaires.

Plus tôt dans la journée, Donald Trump avait annoncé que l'aide américaine au Honduras et à d'autres pays pourrait être remise en cause s'ils n'arrêtaient pas cette " caravane " de migrants.

Au Mexique, les candidats à l'élection présidentielle du 1 juillet ont débuté dimanche leur campagne en répondant à la diatribe de Donald Trump. Mais le président n'a fourni aucun détail, et le Pentagone a indiqué à l'AFP qu'il n'était pas au courant. Le président américain l'utilise à tout bout de champ.

Le sommet américano-balte comprend également un forum économique où la Lituanie compte signer des contrats en vue d'augmenter les importations de gaz naturel liquéfié américain pour réduire sa dépendance du groupe russe Gazprom. In fine, le dirigeant n'a obtenu que 1,6 milliard pour construire des clôtures ou en rénover quelques dizaines de kilomètres, loin des 25 milliards qu'il avait un temps réclamés.

La Chine déclenche sa riposte graduée face à Trump — Guerre commerciale