Vendredi, 30 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Montpellier. réouverture de la fac de droit sous tension

Montpellier. réouverture de la fac de droit sous tension

03 Avril 2018

Après les violents incidents qui ont abouti à la mise en examen du doyen et d'un professeur de l'université, la fac de droit de Montpellier a rouvert mardi 3 avril. De nombreux cars de CRS étaient présents devant la faculté, comme l'ont constaté nos confrères de France 3 Occitanie.

Depuis 8h, les premiers étudiants rentrent au compte goutte sur présentation de leur carte d'identité et de leur carte d'étudiant.

Les portes de la fac de droit sont de nouveau ouvertes ce mardi matin, mais le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit s'exprimer à 11h, afin d'estimer si la sécurité est correctement assurée, une dizaine de jours après l'intervention d'hommes cagoulés dans un amphithéâtre pour déloger des étudiants opposés aux réformes du gouvernement. Une réouverture sous très haute surveillance policière. Quelques opposants à la réouverture de la faculté, constitués de dizaines d'étudiants, syndicalistes et militants, ont occupés les marches devant la porte d'accès.

Real : Benzema se fait insulter par un journaliste
L'entraîneur bianconero Massimiliano Allegri est privé de Benatia et Pjanic, suspendus, tandis que Bernardeschi est blessé. Les deux finalistes de l'édition 2017 se retrouvent cette fois en quart avec un match aller à l'Allianz Stadium de Turin.

Mis en cause par des témoins et soupçonnés d'avoir au moins facilité cette expédition punitive, le doyen Philippe Pétel, qui avait démissionné après les violences, et un professeur ont été mis en examen - pour complicité d'intrusion, et pour violences aggravées également dans le cas du professeur. Les deux ont aussi été suspendus de leurs fonctions. Lors que des CRS les ont encadrés, ils ont lancé: "Justice en fac de droit, on n'oublie pas, on pardonne pas".

Un peu avant midi, plusieurs centaines de manifestants -500 selon la préfecture- des étudiants, des militants mais aussi beaucoup de lycéens, se sont réunis symboliquement devant la fac de droit.

"Le comité de mobilisation dénonce un " climat de profonde fracture, une partie de la faculté soutenant très clairement Philippe Pétel, autant que l'omerta ".

Montpellier. réouverture de la fac de droit sous tension