Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Samuel Eto demande un droit de réponse à Jeune Afrique — Cameroun

Samuel Eto demande un droit de réponse à Jeune Afrique — Cameroun

02 Avril 2018

" Dans un entretien au magazine Jeune Afrique, la star du football Samuel Eto'o annonce qu'il est candidat à la présidentielle au Cameroun ".

Considéré comme l'un des meilleurs footballeurs au monde de sa génération et l'un des meilleurs joueurs africains de tous les temps, Samuel Eto'o a marqué plus de 130 buts en cinq saisons avec le FC Barcelone. Pour paraphraser mon ami Booba, " je rêve de la présidence comme Jules César rêvait de Rome ". "C'est confortablement installé au bord d'une piscine, dans sa luxueuse demeure de Konya, en Turquie, que le célèbre attaquant camerounais n'a jamais livré à Jeune Afrique cette interview directement sortie du fruit de notre imagination à l'occasion du 1er avril".

Se prononçant sur le rôle que jouera son épouse, Georgette, s'il devient le président, Samuel Eto'o a déclaré qu'elle sera une Première dame proche du peuple, tout comme Chantal Biya. "J'estime que les propos tenus à mon encontre portent atteinte à mon honneur et véhiculent de nombreuses allusions malsaines", commence-t-il son message.

Attention, ça commence lundi à 19 h — Grève SNCF
Une mesure annoncée quelques jours avant le début de la grève qui s'annonce très suivie, et qui indigne les syndicats. Même son de cloche dans Le Parisien , où la ministre des Transports Elisabeth Borne hausse également le ton.

_Au regard de ce qui a été écrit, il apparaît que ces derniers ont voulu surfer sur deux éléments pour générer un effet malsain de buzz: La récente élection de mon cher ainé son excellence Georges Weah à la présidence de la République du Liberia et la notoriété que j'ai durement acquise au fil des années dans la pratique du football.

_Pour ce qui est de la forme, En tant que camerounais je suis profondément respectueux des institutions de mon pays et ceux qui les incarnent. Avant d'ajouter: " Le sujet de l'élection présidentielle au Cameroun est trop important pour que l'on puisse en parler avec autant de légèreté ". Or ce canular est malfaisant aussi bien sur la forme que sur le fond. Plus grave, les auteurs de cette farce évoquent pour la railler la crise anglophone. Il demande donc à Jeune Afrique et à France24 de publier sa tribune et annonce qu'il se "réserve le droit d'intenter une action en justice pour diffamation".

-Enfin, je retiens que ces "média" en ont profité pour étaler le fond de leurs pensées sur le Cameroun!

Samuel Eto demande un droit de réponse à Jeune Afrique — Cameroun