Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Les Migrants africains ne seront plus explusés d'Israël

Les Migrants africains ne seront plus explusés d'Israël

03 Avril 2018

Il n'existe " aucun accord " avec l'Italie dans le cadre de l'accord conclu entre Israël et le Haut-commissariat de l'ONU pour les Réfugiés, pour la relocation de ces migrants, indique le ministère italien des Affaires étrangères dans un communiqué, sans plus de précisions.

Ce projet avait suscité de nombreuses critiques, notamment du Haut Commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR) et d'ONG. Selon le plan israélien, les migrants devaient faire un choix entre une incarcération pour une période indéterminée en Israël et le versement de 3.500 dollars et assorti d'un billet d'avion vers un pays tiers.

L'Onu a condamné le projet du gouvernement israélien d'expulser des milliers de migrants africains en situation irrégulière, originaires principalement d'Érythrée et du Soudan, le qualifiant d'incohérent. Ces dernières semaines, des manifestations avaient réuni des dizaines de milliers de personnes dans plusieurs villes du pays.

"Cet accord va permettre de faire sortir d'Israël 16.250 migrants vers des pays développés comme le Canada, l'Allemagne et l'Italie", a déclaré M. Netanyahu lors d'une conférence de presse à Jérusalem.

Ces migrants sont arrivés majoritairement après 2007 en s'infiltrant à partir du Sinaï égyptien. La frontière à l'époque poreuse avec l'Egypte a depuis été rendue quasiment hermétique.

La FFA réagit vivement aux accusations de violences sexuelles
Il a notamment conduit Dimitri Bascou à une médaille de bronze sur 110 m haies aux derniers JO de Rio 2016 et s'est également occupé jusqu'en 2014 de Cindy Billaud et de Pascal Martinot-Lagarde, détenteurs des records de France du 100 m haies et du 110 m haies.

Les migrants se sont installés en nombre dans les quartiers pauvres de Tel-Aviv.

Précisant que " l'accord conclu avec le HCR permet l'annulation immédiate de l'expulsion vers un pays tiers comme prévu dans le plan précédent ". Quelques heures après l'annonce, l'ambassade d'Allemagne en Israël a néanmoins nié auprès du quotidien Haaretz avoir connaissance d'un tel plan et de son éventuelle implication.

Sous la pression, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a fini par se rétracter.

Le gouvernement de M. Netanyahu avait prévu de renvoyer les migrants vers des pays tiers sans préciser clairement lesquels.

Les Migrants africains ne seront plus explusés d'Israël