Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le poisson d'avril de la maire passe très mal — Beauvais

Le poisson d'avril de la maire passe très mal — Beauvais

02 Avril 2018

Une nouvelle qui a enthousiasmé les habitants qui y ont vu des perspectives d'emplois. avant d'apprendre qu'il s'agissait d'un poisson d'avril, raconte RTL. Dimanche 1er avril, sur Twitter et Facebook, la maire Les Républicains de Beauvais, Caroline Cayeux, a voulu piéger ses administrés en annonçant l'installation prochaine d'un magasin Ikea dans la zone d'activité commerciale de Beauvais-Tillé. La mairie, qui a longtemps défendu le projet, met d'ailleurs en avant les nombreuses perspectives d'emploi qu'elle apportera. "A vrai dire, je vous indique que mes équipes avaient bien contacté l'enseigne mais elle nous a fait savoir qu'elle ne s'implante que dans les métropoles" explique Caroline Cayeux, dans un second message. Cette blague n'a pas du tout fait plaisir aux habitants de la ville qui ont évidemment fait part de leur déception et de leur colère sous la publication. Le développement de Novaparc va permettre de relancer le dossier et nous prévoyons de les recontacter en leur présentant les nouveaux atouts de cette future zone d'activités de 120 hectares qui permettra à terme l'éclosion de 4000 emplois.

Une blague qui a largement fait réagir les internautes. Il ne vous reste plus qu'à vous désinscrire de Facebook! "C'est l'aboutissement d'une longue lutte avec d'autres villes du Nord de la France entre lesquelles IKEA hésitait depuis plusieurs années", écrit l'élue sur sa page officielle.

"Quelle blague nulle! Donc promettre la croissance de votre territoire et de l'emploi sont des poissons d'avril".

Une "sacrée maladresse", selon l'opposition.

Avalanche. En Suisse, mort de trois skieurs espagnols
La police souligne que "dès que les conditions météorologiques le permettront, la récupération des victimes se poursuivra ce dimanche".

"C'est une attitude qui illustre une fois de plus un mépris du maire vis à vis des Beauvaisiens".

"Implantation de l'enseigne IKEA à Beauvais, un poisson d'avril". À la suite de la polémique, la maire a présenté ses excuses. "Je m'en excuse auprès de ceux auprès de qui j'ai créé une fausse attente et qui sont aujourd'hui déçus", a-t-elle ajouté.

"Je reconnais que c'était une erreur", assure la maire. "Je reconnais que c'est une erreur".

Le poisson d'avril de la maire passe très mal — Beauvais