Mardi, 1 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » La FFA réagit vivement aux accusations de violences sexuelles

La FFA réagit vivement aux accusations de violences sexuelles

02 Avril 2018

Ils s'appellent Giscard Samba et Pascal Machat et sont deux personnages incontournables de l'athlétisme français.

" La FFA, à travers la voix de son président, André Giraud, et celle du Directeur technique national, Patrice Gerges, prend ces deux affaires très au sérieux".

La Chine contre-attaque sévèrement aux sanctions américaines — Guerre commerciale
Elles contreviennent gravement au principe de non-discrimination, qui constitue le fondement du système commercial multilatéral. Les fruits et le porc sont notamment dans le collimateur des autorités chinoises.

La fédération française d'athlétisme (FFA) a assuré lundi prendre "très au sérieux" les affaires révélées par une enquête du quotidien Le Monde publiée dimanche dans laquelle deux entraîneurs sont accusés de violences sexuelles, l'un deux de viol, par deux de leurs anciennes athlètes. "Les faits supposés pour chacune de ces deux affaires, s'ils sont avérés, vont à l'encontre de la dignité humaine et des valeurs que nous portons", a expliqué la fédération. Pascal Machat est, lui, accusé d'agressions sexuelles par Emma Oudiou, une spécialiste des courses de demi-fond comptant plusieurs sélections en équipe de France.

"Des plaintes ont été officiellement déposées pour chacune des deux affaires, conclut le communiqué de la FFA". Il a notamment conduit Dimitri Bascou à une médaille de bronze sur 110 m haies aux derniers JO de Rio 2016 et s'est également occupé jusqu'en 2014 de Cindy Billaud et de Pascal Martinot-Lagarde, détenteurs des records de France du 100 m haies et du 110 m haies. Il l'aurait également embrassé dans le cou, prise par les hanches et aurait collé son bassin contre ses fesses alors qu'elle se baissait vers son sac à dos. "La Fédération souhaite que toute la lumière soit faite sur ces deux affaires et se constituera partie civile dans les prochains jours".

La FFA réagit vivement aux accusations de violences sexuelles