Mardi, 1 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » La Chine contre-attaque sévèrement aux sanctions américaines — Guerre commerciale

La Chine contre-attaque sévèrement aux sanctions américaines — Guerre commerciale

02 Avril 2018

Pékin avait prévenu le mois dernier qu'il envisageait l'imposition de ces taxes, faisant craindre le déclenchement d'une guerre commerciale entre les deux géants économiques mondiaux. Les fruits et le porc sont notamment dans le collimateur des autorités chinoises. La liste de produits, publiée dimanche soir, correspond à la liste que la Chine avait annoncée le 23 mars sur des marchandises américaines potentiellement taxables d'une valeur de trois milliards de dollars (2,4 milliards d'euros).

Les États-Unis ont par ailleurs demandé à la Chine d'abaisser ses droits de douane sur les voitures américaines, d'acheter davantage de semi-conducteurs américains et de faciliter l'accès de leurs entreprises à son secteur financier, affirmait il y a deux semaines le Wall Street Journal. Mais, c'est à un autre contentieux commercial entre les Etats-Unis et la Chine que le régime communiste explique vouloir riposter à ce stade. Les mesures américaines " sont dirigées uniquement contre quelques pays.

" Nous espérons que les États-Unis abandonnent au plus vite leurs mesures enfreignant les règles de l'Organisation mondiale du commerce, a souligné le ministère chinois du commerce". Elles contreviennent gravement au principe de non-discrimination, qui constitue le fondement du système commercial multilatéral.

Un djihadiste remis à la CPI — Mali
Al Hassan, 41 ans et de nationalité malienne, aurait été membre d'Ansar Eddine et commissaire de la Police islamique à Tombouctou. Le djihadiste malien Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud a été remis samedi à la Cour Pénale internationale (CPI).

Les nouvelles taxes chinoises, imposées par la commission chargée des tarifs douaniers au sein du Conseil d'Etat (gouvernement), portent sur des produits divers allant des fruits à la viande de porc. Donald Trump avait annoncé le 22 mars que les Etats-Unis imposeraient de nouvelles taxes sur quelque 60 milliards de... "Elles portent gravement atteinte aux intérêts chinois" stipule un communiqué.

Jusqu'à présent pourtant, Pékin choisit de ne pas s'attaquer à des produits agricoles majeurs, tels le soja, ou à des compagnies industrielles importantes comme Boeing. Un taux supplémentaire de 15% s'appliquera sur ces produits.

En dépit de cette rhétorique, le ministre américain du Commerce, Wilbur Ross, a fait valoir jeudi que les nouvelles sanctions américaines étaient avant tout un "prélude à une série de négociations".

La Chine contre-attaque sévèrement aux sanctions américaines — Guerre commerciale