Lundi, 25 Janvier 2021
Dernières nouvelles
Principale » Tiangong-1 : la chute de la station spatiale prévue pour lundi matin

Tiangong-1 : la chute de la station spatiale prévue pour lundi matin

01 Avril 2018

L'ancienne station spatiale chinoise va entrer dans l'atmosphère dans les prochaines heures.

La Chine promet au contraire un spectacle "splendide", semblable à une pluie de météorites. Le laboratoire Tiangong-1 devrait chuter lundi, heure de Pékin, selon l'autorité chinoise des vols spatiaux habités (CMS), ce qui correspond aux projections de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Prévue pour ce samedi, la station spatiale entrera notre atmosphère ce dimanche soir.

La fenêtre de rentrée dans l'atmosphère terrestre reste cependant "hautement variable", a souligné l'ESA. La station chute plus lentement qu'initialement prévu: elle croisait dimanche vers 10h à moins de 170 km d'altitude au dessus de l'Océan Pacifique. Les spécialistes se veulent rassurant quant à sa chute, alors que seuls quelques débris devraient finalement atteindre le sol "la plus grande partie va brûler sous l'effet de la chaleur extrême générée par l'arrivée à grande vitesse de la station dans l'atmosphère", bien qu'ils reconnaissent "au vu de ce qui s'est passé pour les rentrées contrôlées de vaisseaux spatiaux de taille et de masse comparable, on peut s'attendre à ce que des parties résistent à ce processus et retombent sur la Terre". Ils pourraient ainsi tomber n'importe où entre les latitudes de 43 degrés Nord et 43 degrés Sud, soit de la Nouvelle-Zélande au Midwest américain.

Le laboratoire Tiangong-1 a été placé en orbite en septembre 2011.

Seize palestiniens tués Gaza : Netanyahu félicite les soldats israéliens
On compte 16 morts côté palestinien et 1 400 blessés, le bilan le plus meurtrier depuis la guerre de 2014. Le regain de tensions entre Israël et la Palestine à Gaza inquiète l'Organisation des Nations Unies.

Le risque pour un être humain d'être touché par un débris spatial de plus de 200 grammes est cependant d'un sur 700 millions, selon le CMSEO.

"Les gens n'ont aucune raison de s'inquiéter", avait toutefois assuré cette semaine le CMSEO, le bureau chinois chargé de la conception des vols spatiaux habités. Il devait effectuer une rentrée contrôlée dans l'atmosphère terrestre, mais a cessé de fonctionner en mars 2016, générant des inquiétudes quant à sa "chute ".

Ce genre de module spatial ne s'écrase pas sur Terre violemment comme dans les films de science-fiction.

Tiangong-1, ou "Palais céleste", a été utilisé pour des expériences médicales.

Tiangong-1 : la chute de la station spatiale prévue pour lundi matin