Jeudi, 24 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » Une mutation génétique rare à l'origine de la mort subite du nourrisson?

Une mutation génétique rare à l'origine de la mort subite du nourrisson?

29 Mars 2018

La mort subite du nourrisson pourrait-elle avoir en partie une origine génétique? Une angoisse, une source de questions, et un mystère que des scientifiques britanniques et américains ont tenté d'élucider récemment.

Ces mutations sont associées à une série de problèmes neuromusculaires génétiques (myopathies, syndromes myasthéniques...), ainsi qu'à des difficultés à respirer. Cette piste est explorée par des chercheurs dans une étude publiée par le journal médical The Lancet (en anglais), mercredi 28 mars.

"Notre étude est la première à associer la mort inattendue du nourrisson à une faiblesse des muscles respiratoires dont la cause est génétique". Toutefois, si lui et ses collègues pensent avoir fait le lien entre cette mutation du gène SCN4A et la mort inattendue du nourrisson, ils indiquent que "d'autres recherches seront nécessaires pour confirmer et comprendre ce lien".

Nourrissons-décès-sommeil
Aux Etats-Unis 3500 nourrissons meurent chaque année durant leur sommeil

Les auteurs précisent que la mutation de ce gène n'explique certainement pas la majorité des cas de mort subite du nourrisson, mais que ces conclusions pourraient avoir des répercussions positives.

Les médecins conseillent ainsi de coucher leurs bébés sur le dos, d'éventuellement les caler avec des coussins adaptés, et surtout d'éviter de les faire dormir dans le lit des parents. Cependant, elle était présente chez 4 des 278 enfants décédés d'une mort subite du nourrisson examinés dans le cadre de cette étude. On estime qu'on la trouve chez moins de cinq personnes sur 100 000. En revanche, les chercheurs ne l'ont retrouvée chez aucun des 729 adultes sains également étudiés à titre de comparaison. La mort inattendue du nourrisson (MIN), longtemps appelée "mort subite du nourrisson", est définie comme le décès soudain, inattendu et sans cause identifiée, d'un bébé âgé de 1 mois à 1 an.

Selon des chiffres officiels publiés début janvier aux Etats-Unis, quelque 3500 nouveau-nés meurent chaque année dans leur sommeil dans ce pays de 320 millions d'habitants.

" "Pourquoi " l'incendie " d'un commissariat n'est pas un cas isolé — Venezuela
Une ONG de défense des droits des détenus a déclaré qu'une mutinerie de dizaines de détenus aurait éclaté auparavant. Les détenus auraient mis le feu à des matelas et se seraient emparés de l'arme d'un gardien, selon la même source.

Une mutation génétique rare à l'origine de la mort subite du nourrisson?