Dimanche, 21 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Affaire Skripal : les États-Unis expulsent 60 "espions" russes

Affaire Skripal : les États-Unis expulsent 60 "espions" russes

26 Mars 2018

Ce lundi, 14 pays européens ont annoncé l'expulsion de diplomates russes, à la suite de l'empoisonnement en Grande-Bretagne de l'ex-espion russe Sergueï Skripal.

De son côté, l'Allemagne a expulsé quatre diplomates russes, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères allemand.

Pologne: expulsion de quatre diplomates russes. Ils accusent Moscou d'être derrière cette affaire.

Un haut responsable de l'administration américaine a indiqué que 48 "agents de renseignement connus" du consulat de Russie à Seattle et 12 de plus à la mission russe de l'ONU ont sept jours pour quitter les Etats-Unis.

"Dans un esprit de solidarité avec nos partenaires britanniques et nos alliés transatlantiques et en coordination avec les pays de l'UE, l'Ukraine a pris la décision d'expulser de son territoire 13 diplomates", a indiqué le président ukrainien Petro Porochenko dans une déclaration diffusée par son service de presse.

En Italie, droite et M5S se répartissent les deux présidences du Parlement
Il n'est toutefois vraiment apparu que samedi matin, quand la droite a mis son veto à un premier nom. Ces scores confirment que les élus des deux camps ont respecté les consignes dans les deux Chambres.

"L'attaque de Salisbury nous a tous bouleversés dans l'Union européenne". "Nous avons notifié aujourd'hui aux autorités russes notre décision d'expulser du territoire français quatre personnels russes sous statut diplomatique, dans un délai d'une semaine", a précisé le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian dans un communiqué.

Outre-Atlantique, Donald Trump a ordonné l'expulsion de 60 Russes et la fermeture du consulat de Russie à Seattle. "Il est évident qu'une telle attaque ne peut rester sans conséquences", a-t-il ajouté.

Ces mesures font suite à l'empoisonnement à Salisbury (sud de l'Angleterre), au début du mois de mars, de Sergueï Skripal, un ancien espion russe de 66 ans, et sa fille Youlia, 33 ans. "Nous avons expulsé aujourd'hui quatre diplomates russes".

Il y a quelques jours, Londres a expulsé 23 diplomates russes, présentés comme des agents du renseignement "non déclarés", pour sanctionner Moscou, et a annoncé qu'aucun membre du gouvernement ne se rendrait en Russie pour suivre les rencontres de la Coupe du monde de football en juin et juillet.