Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Sida : 1 jeune sur 5 pense qu'il se transmet par la transpiration

Sida : 1 jeune sur 5 pense qu'il se transmet par la transpiration

22 Mars 2018

21% d'entre eux pensent que le virus peut être transmis en embrassant un séropositif, quand 18% pensent qu'il peut se transmettre au contact de la transpiration d'une personne séropositive.

Autres idée fausse: 19% des jeunes pensent que la pilule contraceptive d'urgence peut empêcher la transmission du virus (+9 points par rapport à 2015), et 26 % considèrent qu'il existe des médicaments pour guérir du sida (contre 13% en 2009). Les chiffres ne sont pas bons, et confirment la baisse continue du niveau d'information des 15-24 ans sur le Sida depuis trois ans, et la montée en puissance de croyances erronées.

La lutte contre les idées reçues sur le Sida est un combat qui n'est jamais gagné, comme le démontre un sondage commandé par l'association Sidaction [1], présenté à quelques jours de l'événement caritatif annuel (voir encadré). En 2015, ils étaient 15%. Le Sidaction aura lieu de vendredi jusqu'à dimanche à minuit, relayé comme chaque année à la radio et la télévision.

" Ce qui est inquiétant, c'est que les idées fausses sur cette maladie ont augmenté de façon significative en un nombre assez réduit d'années, sur des choses qui semblaient acquises depuis longtemps ", explique la directrice générale de Sidaction, Florence Thune. "D'après elle, l'origine de ces fausses idées proviendrait du " manque d'information " et le fait " qu'on parle moins du virus VIH " fait " remonter de vieilles peurs ". Chaque année en France, environ 6000 personnes découvrent leur séropositivité au virus. 150.000 personnes en France vivent avec le VIH et 25.000 ignorent leur séropositivité.

Un Nouvel an perse sanglant à Kaboul
Le groupe Daech* a revendiqué l'attaque de Kaboul, annonce l'agence Reuters. Au moins 52 autres personnes ont été blessées.

Ce week-end marquera l'arrivée d'une nouvelle présidente, Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine en 2008 avec le professeur Luc Montagnier pour avoir découvert le virus du VIH en 1983.

L'an dernier, le Sidaction s'était achevé sur un total de 4,07 millions d'euros de promesses de dons. Elle succède ainsi à Pierre Bergé, décédé le 8 septembre dernier.

Co-fondée en 1994 par Pierre Bergé et Line Renaud, l'association Sidaction finance des programmes de recherche et de prévention.

Sida : 1 jeune sur 5 pense qu'il se transmet par la transpiration