Vendredi, 3 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Vinci : Crispations autour de la redistribution des terres de la ZAD

Vinci : Crispations autour de la redistribution des terres de la ZAD

21 Mars 2018

Ce sera la manifestation du jour en Loire-Atlantique, les opposants au projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes - projet aujourd'hui abandonné - doivent se rassembler à la mi-journée (13h) devant la Préfecture à Nantes, pour refuser plusieurs choses, dont la redistribution des terres, l'expulsion des Zadistes à la fin du mois, à l'issue de la trêve hivernale, et demander l'amnistie des personnes condamnées dans le cadre du mouvement anti-aéroport. D'après les estimations de la Préfecture, 150 à 200 personnes occupent la ZAD. Comme il recevra tous les acteurs concernés.

Sylvain Fresneau, éleveur laitier sur la ZAD et président de l'Adeca, association d'agriculteurs "historiques" ayant refusé de quitter leurs terres et de vendre leurs biens à l'amiable, s'est quant à lui dit "rassuré" de l'ouverture de l'Etat "à d'autres projets, agricoles ou para-agricoles".

"Ce premier comité de pilotage visera à conforter un état des lieux partagé de la situation foncière et agricole, ainsi qu'à définir les principes d'une gestion transitoire des terres, laissant du temps à la construction du projet agricole et de territoire dont les grands objectifs pourront être discutés".

"Ce comité de pilotage se limite à une approche agrico-agricole, ce n'est pas le bon endroit pour un dialogue constructif sur la totalité des questions posées et des propositions que l'on fait, environnementales et sociétales", explique Vincent Delabouglise de Copain 44, un collectif d'organisations agricoles, dont est membre la Confédération paysanne.

Une statue du général de Gaulle avec une pancarte le 19 mars 2018 à Nantes lors d'un rassemblement d'opposants à l'ex-projet d'aéroport de notre-Dame-des-Landes
Vinci : Crispations autour de la redistribution des terres de la ZAD

Demain il se rendra sur le site de Notre-Dame-des-Landes.

Nous exigeons donc du gouvernement qu'il se montre exemplaire de ce point de vue dans la mise en œuvre des procédures préalables à la définition des aménagements annoncés de l'aéroport de Nantes-Atlantique. "Et, en aucun cas, comme cela à l'air de se profiler actuellement, avec la nomination d'un haut-fonctionnaire chargé d'une simple concertation de "haut niveau", sélective quant aux interlocuteurs ciblés". "Ce n'était pas une négociation, c'était un dialogue franc", a insisté Sébastien Lecornu, selon lequel a été rappelé "le calendrier en terme d'état de droit", et de l'échéance fixée par le gouvernement au 31 mars pour que les occupants de l'ex-emprise aéroportuaire régularisent leur situation.

Une délégation du mouvement anti-aéroport sera reçue mardi en préfecture par le secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Sébastien Lecornu, en déplacement jusqu'à mercredi dans le département pour évoquer le futur projet agricole de Notre-Dame-des-Landes.

Deux semaines avant sa mort, Stephen Hawking prédisait "la fin de l'univers"
Deux semaines avant sa mort, Stephen Hawking a rendu un article dans lequel il prédit l'extinction de la vie sur notre planète. Hertog, cette recherche "transformera l'idée de multivers dans une construction scientifique en cours de vérification".

Vinci : Crispations autour de la redistribution des terres de la ZAD