Dimanche, 19 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Donald Trump : Après l'actrice X, il veut faire taire une playmate !

Donald Trump : Après l'actrice X, il veut faire taire une playmate !

21 Mars 2018

Karen McDougal accuse Donald Trump et son équipe de la soumettre à des pressions et de tenter de la décrédibiliser en diffusant des calomnies à son sujet. La liaison supposée de Donald Trump et de Karen McDougal se serait donc déroulée au même moment que celle avec Stormy Daniels. Cette ancienne playmate a déposé plainte ce mardi 20 mars contre Donald Trump, car elle voudrait faire invalider une clause de confidentialité qu'elle aurait signé il y a quelques années concernant une fâcheuse aventure avec le magnat.

Une nouvelle femme a porté plainte contre Donald Trump pour demander à être libérée d'une clause de confidentialité sur sa liaison passée avec le président américain, un cas faisant écho à celui de l'actrice porno Stormy Daniels. Il souligne que la liaison a aujourd'hui été exposée dans la presse et que Karen McDougal reçoit de l'équipe juridique de Trump des menaces de la "ruiner financièrement" si elle parle à des journalistes. Mais l'avocat a aussi reconnu avoir versé 130.000 dollars de ses propres deniers à l'actrice dans le cadre d'un accord de confidentialité.

Michael Avenatti a qualifié ces propos de tentatives d'intimidation contre sa cliente, dénonçant aussi des menaces physiques contre elle.

Le Wall Street Journal affirme que l'avocat a payé 25.000 dollars pour obtenir la vidéo de Stormy Daniels en train de répondre au détecteur de mensonge.

Les examens au détecteur de mensonge ne sont toutefois généralement pas recevables dans les tribunaux au motif que leur exactitude scientifique n'est pas avérée.

Boko Haram a délivré 76 écolières kidnappées en février — Nigeria
Quatre ans après leur kidnapping, plus d'une centaine d'entre elles, restent introuvables. Elles avaient été kidnappées dans la ville de Dapchi, au nord du Nigéria.

Stormy Daniels a de son côté twitté mardi: "techniquement je n'ai pas couché avec le président des Etats-Unis il y a douze ans".

La Maison Blanche et Me Cohen ont nié officiellement à plusieurs reprises que l'homme d'affaires ait eu une liaison avec la star du porno.

Autre contretemps judiciaire pour Trump: une juge new-yorkaise a autorisé mardi la plainte de Summer Zervos, ancienne candidate de l'émission de téléréalité "The Apprentice", à aller de l'avant, alors que l'avocat de Trump avait demandé en décembre l'annulation de la procédure.

Summer Zervos, qui attaquait le président américain pour diffamation, avait affirmé en octobre 2016 que l'ancien promoteur immobilier l'avait caressée et avait tenté de l'embrasser de force en 2007.

Mme Zervos avait alors assigné le président devant la Cour suprême de l'Etat de New York en janvier 2017, invoquant des "déclarations mensongères et diffamatoires".

Donald Trump : Après l'actrice X, il veut faire taire une playmate !