Mardi, 13 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Macron boycotte le pavillon officiel russe au Salon du livre — Affaire Skripal

Macron boycotte le pavillon officiel russe au Salon du livre — Affaire Skripal

16 Mars 2018

Emmanuel Macron, qui inaugure le 15 mars le Salon du livre à Paris, "ne se rendra pas" au pavillon russe, comme initialement prévu, après l'empoisonnement en Angleterre d'un ex-espion, a annoncé l'Elysée. Selon l'Elysée, "le Royaume-Uni a tenu la France étroitement informée (.) des éléments démontrant la responsabilité de la Russie dans l'attaque".

"J'ai décidé de ne pas me rendre sur le site officiel de la Russie (.) en solidarité avec nos amis britanniques", a expliqué le Président à l'issue d'une visite de trois heures. "Et nous verrons les réponses qu'il convient d'apporter à cette agression sur le sol de nos alliés britanniques ", a ajouté le président français.

Le chef de l'Etat avait indiqué à la mi-journée qu'il annoncerait " dans les prochains jours (des) mesures ".

Les clichés colorisés émouvants d'une jeune polonaise assassinée à Auschwitz
Ces photos Czesława Kwoka prise dans le camp d'Auschwitz en 1943 ont été colorisée par l'artiste brésilienne Marina Amaral . Le 12 mars 1943, l'adolescente de 14 ans Czeslawa Kwoka est tuée Auschwitz par une injection de phénol dans le cœur.

- A New York, lors d'une session du Conseil de sécurité de l'ONU convoquée en urgence à la demande de Londres, les États-Unis, "solidaires du Royaume-Uni", ont eux aussi affirmé que la Russie était "responsable" de cet empoisonnement.

"Cette année, nous avons un partenaire qui est la Russie, donc j'ai rencontré plusieurs auteurs russes, nous avons vu aussi plusieurs traducteurs. Il a aussi indiqué qu'il parlerait avec son homologue russe Vladimir Poutine". "Et je serai très clair", a-t-il dit. "Je n'ai jamais dépendu du pouvoir, il ne m'a pas fait de cadeaux et je ne lui dois rien", a ainsi confié jeudi à l'AFP Ludmila Oulitskaïa qui vient de publier "L'échelle de Jacob"(Gallimard).

Macron boycotte le pavillon officiel russe au Salon du livre — Affaire Skripal