Mardi, 23 Octobre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Deuxième ville la plus chère du monde — Paris

Deuxième ville la plus chère du monde — Paris

16 Mars 2018

Ayant comparé le coût de la vie dans différentes villes du globe en se référant au niveau de vie à New-York, des spécialistes de la société The Economist Intelligence Unit ont établi un classement des villes les plus chères et les moins chères de la planète.

Suivent ensuite, à la deuxième place ex-aequo, Paris et Zurich.

Singapour est talonnée par Paris, Zurich, Hong Kong et Oslo.

Pour acquérir une automobile, l'acheteur doit s'acquitter d'une licence dont le montant atteint environ 31'000 euros. Ce Certificate of Entitlement (COE) porte le coût d'une berline de moyenne gamme à plus de 50.000 euros.

Algériens assassinés à Marseille : l'engagement de Gérard Collomb
Un dilemme qui pousse Paris à doubler ses efforts et à faire de l'axe Alger-Paris, un axe parallèle au G5 Sahel. La France cherche à impliquer plus Alger dans l'action de G5, ne serait-ce que par l'échange d'informations.

Établi par l'Economist Intelligence Unit (EIU), ce classement publié hier jeudi se base sur plusieurs facteurs, tels que le prix moyen d'un litre d'essence, d'un paquet de cigarettes ou encore d'un kilogramme de pain. La fluctuation des devises a fait redescendre de nombreuses villes nord-américaines qui occupaient des places plus élevées.

Dans l'ensemble, les villes asiatiques sont les plus chères pour l'épicerie, tandis l'Europe est en tête pour les dépenses de ménage, les soins personnels et les loisirs, selon l'étude.

Petit archipel à forte croissance économique et au niveau de vie élevé qui attire nombre d'expatriés et personnalités de haut-rang (par exemple, la député Française de la circonscription y réside), Singapour " reste la ville la plus chère au monde pour acheter et posséder une voiture ", souligne l'EIU. Mais cette étude ne prend pas en compte un facteur important: le prix de l'immobilier.

Parmi les villes les moins chères du monde, on retrouve entre autres Damas, capitale de la Syrie en proie à un conflit armé depuis 2011, Lagos (Nigéria), Karachi (Pakistan) ou encore Caracas (Venezuela). "Pour dire les choses simplement, les villes les moins chères semblent aussi être moins vivables", explique l'étude.

Deuxième ville la plus chère du monde — Paris