Samedi, 23 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les forces turques à 4 km d'Afrin — Syrie

Les forces turques à 4 km d'Afrin — Syrie

13 Mars 2018

- Faites comme 832 personnes avant vous!

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), l'armée turque et des groupes rebelles syriens alliés sont arrivés à proximité de la ville d'Afrine, où s'est installée la milice kurde des YPG que le pouvoir turc veut chasser de sa frontière.

Appuyée par l'Armée syrienne libre (ASL), l'armée turque a annoncé le 20 janvier avoir lancé une opération baptisée Rameau d'olivier contre les Unités de protection du peuple (YPG) kurdes, membres des Forces démocratiques syriennes (FDS), et le Parti de l'union démocratique (PYD) kurde à Afrine.

" Les forces turques se trouvent désormais aux abords de la ville d'Afrine, après avoir pris le contrôle de la Brigade 135", un camp d'entraînement des YPG, selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Les forces turques et leurs alliés sont parvenus samedi à moins de deux kilomètres d'Afrine, faisant craindre aux habitants un siège de la ville où vivent 350.000 habitants.

Lundi, l'OSDH a fait état de violents combats à la périphérie de la ville d'Afrine, alors que des rebelles pro-Ankara s'emparaient de plusieurs villages.

Vendredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'armée turque assiégeait Afrine et était prête à entrer dans la ville "à tout moment". L'armée turque nie en bloc et affirme prendre "toutes les précautions" pour éviter de toucher les populations. Alors que les soldats turcs se rapprochent de la ville d'Afrin, "ils mettent beaucoup de gens en danger, y compris les déplacés", a déploré Linda Tom.

Macron veut inciter Bollywood à tourner en France
Une controverse qui s'inscrit dans une remise en cause plus générale ces temps-ci en Inde de l'héritage musulman du pays.

Les observateurs estiment qu'un assaut sur Afrine pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les milliers de civils qui s'y trouvent encore.

Par ailleurs, un assaut serait ardu, de nombreux éléments des YPG étant retranchés dans la ville.

Afrine compte 1,5 million de Kurdes et de réfugiés d'autres régions syriennes.

"Les forces du régime ont déployé des défenses anti aériennes dans la région pour protéger les secteurs qu'il contrôle au nord de la ville d'Alep", a indiqué le directeur de l'OSDH.

Une fois Afrine "nettoyée des terroristes, nous nettoierons aussi Minbej, Aïn al-Arab (nom arabe de Kobané, ndlr), Tal Abyad, Ras al-Aïn et Qamichli", a-t-il menacé dans un discours télévisé.

Elle a aussi renforcé les tensions entre Ankara et Washington: si la Turquie considère les YPG comme un groupe "terroriste", les États-Unis soutiennent ces combattants kurdes qu'ils considèrent comme le meilleur rempart en Syrie contre le groupe État islamique (EI).

Les commentaires sont fermés.

Les forces turques à 4 km d'Afrin — Syrie