Mercredi, 20 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un procès en appel pour douze salariés et ex-salariés d'Air France — "Chemise arrachée"

Un procès en appel pour douze salariés et ex-salariés d'Air France — "Chemise arrachée"

12 Mars 2018

Le 5 octobre 2015, l'annonce d'un plan de restructurations chez Air France dégénère. Chemises arrachées, deux cadres d'Air France avaient été violemment pris à partie par des salariés de la compagnie aérienne, le 5 octobre 2015, à l'aéroport de Roissy. Le DRH s'échappera en escaladant une barrière.

Mis en cause, le nouveau prestataire attaque son prédécesseur — Vélib
Smovengo reconnait que, pour l'instant, seules 376 stations ont été mises en service. Et, depuis, malgré de multiples engagements, le retard n'a jamais été rattrapé.

Les images avaient fait le tour du monde. À l'époque, le Premier ministre Manuel Valls appelle à une grande fermeté. Un quatrième est relaxé. Les huit autres prévenus, qui ont été condamnés à 500 euros d'amende, seront rejugés pour des dégradations commises sur le portail d'accès au siège. Le contexte est plus apaisé ce lundi. Ce procès doit durer jusqu'au 20 mars. Un mois après un précédent mouvement qui avait conduit à l'annulation d'un quart des vols.

Un procès en appel pour douze salariés et ex-salariés d'Air France —