Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Un artiste met en scène des poulets en train de brûler

Un artiste met en scène des poulets en train de brûler

12 Mars 2018

Adel Abdessemed a réalisé une vidéo mettant en scène des poulets en train de brûler au musée d'art contemporain de Lyon. C'est un internaute qui s'est le premier offusqué sur Twitter samedi 10, appelant les associations de protection animale à réagir.

Celui-ci précise que la vidéo est un "trucage" et que les poulets, toujours vivants n'ont aucunement souffert dans la mesure où le produit utilisé, manié "sous contrôle strict des techniciens" demeure "sans danger". Ceci n'est pas de l'art mais de la pure maltraitance animale.

Gironde : deux jeunes contrôlés à plus de 220 km/h
Le premier, âgé de 23 ans, est contrôlé à 229 km/h, alors qu'il ne pouvait rouler à plus de 110, étant encore jeune conducteur. Le second, âgé de 27 ans, est contrôlé à la vitesse de 228 km/h au lieu des 130 km/h autorisés sur cette portion d'autoroute.

L'organisme a fini par répondre aux critiques de plus en plus nombreuses. C'est probablement ce qu'a voulu faire l'artiste Adel Abdessemed au musée d'art contemporain de Lyon (MAC Lyon) que les défenseurs de la cause animale ont épinglé. "Printemps" est décrit par le musée comme une "allégorie de toutes les violences". En 2008 déjà, son œuvre intitulée "Don't trust me" ("Ne me fais pas confiance"), à travers laquelle il filmait en quelques secondes la mise à mort d'animaux, avait été mal reçue et annulée de plusieurs expositions.

La vidéo, filmée par un Lyonnais, et postée sur Twitter avait été vue plus de 210 000 fois dimanche après-midi. L'artiste a en fait utilisé un produit spécial, aussi utilisé dans le cinéma, qui "n'occasionne pas de brûlure à la peau". Bon nombre de twittos continuent à s'insurger contre l'œuvre qui reste "violente" pour beaucoup même si elle est truquée. L'artiste Adel Abdessemed, auteur de la performance, se défend en expliquant que les poulets ne brûlent pas vraiment.

Un artiste met en scène des poulets en train de brûler