Vendredi, 14 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » " "Parti unifié, le PDCI dit " non " au RDR — Côte d'Ivoire

" "Parti unifié, le PDCI dit " non " au RDR — Côte d'Ivoire

12 Mars 2018

Ces révélations avaient suscité quelques polémiques au sein de la coalition RHDP d'autant plus que le bimensuel avait précisé que l'ancien ministre du commerce avait été missionné par le président Henri Konan Bédié, des informations contre lesquelles le parti s'inscrit en faux. "Sans le PDCI, il n'y a pas de RHDP " a inisté M. Billon, expliquant que " si parti unifié il doit y avoir, ça sera après l'alternance ". Dans un autre registre, il a invité la jeunesse du parti présidentiel à la mobilisation pour un RDR "digne et debout ".

A l'occasion d'un meeting organisé ce dimanche 11 mars 2018, par les femmes du Rassemblement des Républicains (RDR), à l'espace SOCOCE de Cocody Les Deux Plateaux, à Abidjan, Adama Bictogo, cadre du parti au pouvoir a envoyé un message des plus virulents aux alliés de la formation politique d'Alassane Ouattara. Résolument engagés dans la création du parti unifié en Côte d'Ivoire, le PDCI et son allié du RDR matérialisent de plus en plus cette volonté de rapprochement sur le terrain politique. Pour les cadres du PDCI, aller en parti unifié signifierait la mort du parti créé par Félix Houphouët-Boigny. Jean-Louis Billon, le porte-parole du parti de Bédié a déclaré samedi 10 mars à Yamoussoukro, devant des milliers de militants que pour son parti, dit non au parti Unifié.

"Que nos partenaires du RHDP ne s'inquiètent pas".

"Rien à déclarer" de Dany Boon largement en tête
Canal + a quant à elle séduit 1, 1 million d'amateurs de football pour le match de Ligue 1 Toulouse-Marseille (1-2). En seconde position beau succès pour le lancement de la saison 5 inédite de la série " Les enquêtes de Morse ".

La visite de Jean-Louis Billon à Laurent Gbagbo a été démentie par le PDCI via un communiqué officiel. Le Secrétaire exécutif du PDCI a rappelé que l'"appel de Daoukro " lancé en 2014 pour la réélection du président Ouattara avait pour corollaire le retour de l'ascenseur en faveur du PDCI.

Comme pour enfoncer le clou, le numéro 2 du parti, Maurice Kakou Guikahué s'est prononcé sur la promesse qu'aurait faite le chef de l'État à son ainé Bédié. Il s'est adressé aux militants venus nombreux à cette cérémonie d'hommage: "Nous allons vous présenter un candidat en 2020".

"Si parti unifié il doit y avoir, ce sera après l'alternance, a-t-il martelé".