Lundi, 24 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Le gouvernement va rétablir la défiscalisation des heures supplémentaires en 2020

Le gouvernement va rétablir la défiscalisation des heures supplémentaires en 2020

12 Mars 2018

Le président "Emmanuel Macron, pendant sa campagne présidentielle, s'était engagé à désocialiser les heures supplémentaires, c'est-à-dire à faire en sorte que on ne paye plus de cotisations, ni l'employeur, ni les salariés, sur les heures supplémentaires effectuées", avait rappelé le Premier ministre. L'ex-président de la République s'en prend frontalement à Vladimir Poutine sur la question syrienne.

" C'est la Russie qui est la puissance principale (en Syrie) et le risque est sérieux d'une escalade si aucune limite ne lui est fixée", déclare François Hollande dans une interview au quotidien Le Monde publiée ce lundi. Nous pouvons faire pression, le faire sur les sanctions, les règles commerciales, la question du pétrole et du gaz. Il faut que l'Occident se rende compte de ce qu'est le danger. "La position de Donald Trump n'est ni claire ni prévisible, c'est donc à la France, à l'Europe, à l'Otan de se mettre en mouvement", martèle François Hollande qui critique au passage la ligne diplomatique de son successeur Emmanuel Macron. Mais ce n'est pas une raison pour la laisser avancer ses pions sans réagir.

FlixBus lance ses premiers autocars électriques — Transports
FlixBus lance en France la 1ère ligne longue-distance d'autocar électrique au monde, entre Paris et Amiens. Au niveau du confort, les véhicules disposeront du wi-fi gratuit et de prises USB à chaque siège.

Dans cet entretien, l'ancien chef d'Etat s'est exprimé sur la multiplication des bombardements dans la région rebelle de la Ghouta orientale, à l'est de Damas, par le régime syrien ainsi que sur l'offensive de l'armée turque contre les Kurdes d'Afrin. La situation dans la Ghouta a été notamment décrite comme " l'enfer sur terre " par l'Onu. "Les lignes rouges ne peuvent concerner les seules armes chimiques car cela implique à chaque fois de démontrer leur utilisation et de prouver quel côté l'a fait". "Si j'ai été aussi dur sur le régime de Bachar Al-Assad, et je l'ai été avec constance, ce n'est pas pour le laisser liquider son opposition et massacrer son peuple", se justifie-t-il. François Hollande parle aussi de son inquiétude concernant le sort des Kurdes.

Par ailleurs, François Hollande appelle au soutien des Kurdes, allié de la France pour combattre Daesh, aujourd'hui attaqués par la Turquie. " Il n'est pas possible de célébrer la libération d'une partie de la Syrie et de laisser mourir des populations entières dont on sait qu'elles ont joué un rôle déterminant pour arriver à ce résultat ".

Le gouvernement va rétablir la défiscalisation des heures supplémentaires en 2020