Mercredi, 19 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Xi Jinping a les mains libres pour une présidence à vie — Chine

Xi Jinping a les mains libres pour une présidence à vie — Chine

11 Mars 2018

La majorité des deux tiers était requise. Le Parlement chinois a aboli dimanche la limitation des mandats présidentiels, donnant la possibilité à Xi Jinping, 64 ans de se maintenir à la tête de l'Etat au-delà du terme prévu de 2023.

Le projet d'amendement de la Constitution chinoise soumis à l'organe législatif national pour délibérations lundi, et qui portait l'inscription de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère a été ainsi entériné, sans surprise.

Cette disposition peut laisser entrevoir une recrudescence de la répression à l'encontre des opposants au régime, qui pourraient être accusés d'atteinte à la Constitution pour avoir simplement contesté la mainmise du PCC sur le pouvoir.

Depuis son arrivée à la tête du PCC fin 2012, puis de l'Etat début 2013, Xi Jinping a encore accru l'autorité du régime, à grands renforts de propagande et d'une omniprésence dans les médias d'Etat. Il cherche à incarner face à l'Occident la revanche d'une superpuissance moderne et respectée à l'horizon 2050.

Une loi réprime sévèrement la dissidence sur internet, des défenseurs des droits de l'homme ont été condamnés à de lourdes peines et le militant démocrate Liu Xiaobo, prix Nobel de la Paix 2010, est mort en détention malgré les appels à la clémence venus de l'étranger.

14 communes reconnues en état de catastrophe naturelle en Normandie
La liste des communes en état de catastrophe naturelle vient d'être allongée. 14 villes sont concernées en Normandie. L'arrêté portant sur cette reconnaissance a été publié, ce samedi 10 mars, au Journal officiel .

Les quelque 3000 députés, triés sur le volet, ont dit massivement oui à un changement de Constitution. Exit la limitation du mandat présidentiel à deux termes, introduite en 1982 par Deng Xiaoping dans le but de prévenir toute dérive autocratique comme sous le règne de Mao qui avait conduit le pays au chaos pendant la révolution culturelle.

Le gouvernement chinois a justifié cette abolition par la nécessité de protéger l'autorité du parti avec Xi Jinping dans une position centrale. "Mais la Chine se concentre sur l'objectif final et la façon de l'atteindre", abonde Li Peilin, député du Hubei (centre), jugeant qu'il faut un dirigeant " puissant " et inamovible pour " balayer durablement la corruption et imposer les " réformes " ".

Ce dernier a entamé son second mandat de secrétaire général du PCC en octobre et il devrait être officiellement reconduit dans ses fonctions par le Parlement à la fin de la semaine.

Selon lui, aucun député n'osera voter contre Xi Jinping lors de son élection à un deuxième mandat, qui aura lieu dans quelques jours.

Xi Jinping a les mains libres pour une présidence à vie — Chine