Samedi, 18 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Elle meurt d'une otite malgré deux visites aux urgences — Lyon

Elle meurt d'une otite malgré deux visites aux urgences — Lyon

11 Mars 2018

Elle a donc déposé plainte contre l'hôpital Edouard-Herriot pour "homicide involontaire".

Leana Bonilla Cruz, étudiante nicaraguayenne en échange à l'université de Lyon est décédée le 23 février d'une otite qui a dégénéré en abcès cérébral, révèle le quotidien Le Progrès. Le 9 février, puis le 12 février. "Les médecins n'ont pas pris le temps de diagnostiquer correctement le mal dont souffrait ma fille", déplore Carolina Cruz dans Le Progrès. La mère de famille s'est forgé cette intime conviction en écoutant les témoignages des amies de sa fille qui ont conduit l'étudiante à l'hôpital le 12 février. Ce jour-là, elle aurait attendu huit heures avant d'être prise en charge, avant d'être renvoyée chez elle avec un nouveau traitement. Après le premier passage de la jeune femme aux urgences, son état s'améliore.

Le 21 février, Leana est finalement transportée à l'hôpital Edouard-Herriot. L'autopsie a montré qu'elle est morte d'une hypertension intra crânienne consécutive à un abcès cérébral.

14 communes reconnues en état de catastrophe naturelle en Normandie
La liste des communes en état de catastrophe naturelle vient d'être allongée. 14 villes sont concernées en Normandie. L'arrêté portant sur cette reconnaissance a été publié, ce samedi 10 mars, au Journal officiel .

Il s'agit d'une complication rare mais pas inhabituelle.

Leana avait été classée dans la catégorie des malades ne présentant pas de caractère d'urgence. "Les examens étaient strictement normaux", selon le Pr Tazarourte, qui assure que l'examen neurologique et la pression artérielle de la jeune fille étaient normaux. Et ce, malgré les médicaments prescrits les médecins pour soigner son otite. L'enquête, en cours, devra notamment s'attacher à répondre à cette question. La mère de la jeune femme prévoit "d'engager une procédure civile", l'affaire ayant peu de chances d'être traitée au pénal.

Elle meurt d'une otite malgré deux visites aux urgences — Lyon