Samedi, 23 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Dérapage raciste du directeur adjoint du Front national jeunesse

Dérapage raciste du directeur adjoint du Front national jeunesse

11 Mars 2018

Selon Buzzfeed, Davy Rodriguez, numéro 2 du Front national de la Jeunesse (FNJ), mais également assistant parlementaire de Marine Le Pen et du député Sébastien Chenu, aurait agoni d'injures racistes le vigile d'un bar lillois.

"On attend tous des sanctions fermes" contre Davy Rodriguez. "Il conteste, je crois ce qu'il me dit et s'il se trouvait qu'il ne me dit pas la vérité et qu'il avait tenu ce genre de propos, il serait sanctionné" a réagi dimanche sur franceinfo, Sébastien Chenu, député du Nord, et porte-parole du FN. C'est à ce moment-là que Davy Rodriguez intervient. Ce sont des gens qui sont extrêmement experts en informatique. Cédric - qui assure n'avoir pas eu de geste violent et envisage de porter plainte - lui demande des explications et la scène s'envenime.

La vidéo, postée sur Twitter par un anonyme, a été supprimée puis repostée par d'autres utilisateurs du réseau social. "Mais calme-toi Davy, tu n'as aucun intérêt à t'énerver!" "Tu crois que Sébastien aimerait te voir comme ça?"

Sébastien Chenu avait d'abord défendu Davy RodriguezUn retour en arrière, puisque Sébastien Chenu avait d'abord défendu Davy Rodriguez, affirmant ce dimanche matin qu'il avait toute confiance en son jeune collaborateur, comme vous pouvez le voir dans le Tweet ci-dessous.

Davy Rodriguez nie cependant avoir tenu de tels propos et crie au "montage". Davy Rodriguez lui aurait alors dit: "Sale Africain, rentre chez toi en Afrique, singe, tu n'as rien à foutre ici!".

14 communes reconnues en état de catastrophe naturelle en Normandie
La liste des communes en état de catastrophe naturelle vient d'être allongée. 14 villes sont concernées en Normandie. L'arrêté portant sur cette reconnaissance a été publié, ce samedi 10 mars, au Journal officiel .

"Espèce de nègre de merde": @DavyRodriiguez directeur adjoint du FNJ applique en direct l'invitation de Steve Bannon à ce que chacun exprime librement ses pulsions racistes.

Davy Rodriguez dément avoir tenu des propos racistes "Je nie formellement avoir tenu les propos racistes qui me sont prêtés", a tweeté Davy Rodriguez.

Il est soutenu par Sébastien Chenu, porte-parole du parti. "Je n'ai pas à le sanctionner", poursuit-il, auprès du JDD. Au Parisien, il ajoute toutefois qu'il va "proposer de le suspendre afin que la lumière soit faite". "Il est évident que si les faits sont avérés, il y aura des sanctions", indique-t-il.

Bien évidemment, l'affaire s'est invitée ce dimanche lors du congrès du FN. Mais il précise: "On a l'habitude des montages vidéos, c'est très facile à faire. La priorité, c'est le congrès", affirme Gaëtan Dussausaye.

Dérapage raciste du directeur adjoint du Front national jeunesse