Vendredi, 14 Août 2020
Dernières nouvelles
Principale » Danemark. Ouverture du procès d'une mort en eaux troubles

Danemark. Ouverture du procès d'une mort en eaux troubles

08 Mars 2018

De nombreux proches et amis de la victime ainsi que des journalistes étaient présent au tribunal pour assister à la comparution de l'ingénieur danois de 47 ans.

En ouverture du procès, le procureur Jakob Buch-Jepsen a de son côté exposé les faits particulièrement macabres de ce dossier dans lequel il a déjà annoncé son intention de requérir la prison à vie.

Kroos y Modric se probraron en el Parque de los Príncipes
Me gustaría que hiciéramos un buen partido de fútbol, desde el sufrimiento, porque mañana vamos a tener que sufrir. Zidane sorprendió con su once inicial dejando a Bale en el banquillo y dando entrada a Asensio y Lucas Vázquez.

Les douze journées d'audience prévues jusqu'au 25 avril doivent permettre au tribunal de mieux comprendre la personnalité du meurtrier présumé et les circonstances de la mort de Kim Wall à bord du sous-marin Nautilus, le 10 août 2017. Le Nautilus sombre subitement, mais Peter Madsen est repêché.

Arrêté peu de temps après la disparition de Kim Wall, Peter Madsen avait finalement avoué aux enquêteurs en octobre dernier avoir découpé le corps de Mme Wall avant de le jeter à la mer après que cette dernière eut été tuée par un panneau d'écoutille qui l'avait frappé à la tête. C'est dans les entrailles de ce sous-marin artisanal que l'inventeur danois Peter Madsen est accusé d'avoir assassiné la journaliste suédoise Kim Wall. "Elle aurait voulu savoir pourquoi quelqu'un (.) pouvait s'imaginer créer des choses qui le sont normalement par des militaires et des gouvernements puissants", avait expliqué en août Nina Berman, l'une des professeurs de Kim Wall à l'université de Columbia (New York) d'où elle était sortie diplômée en 2014. Elle aurait succombé à un fantasme sexuel prémédité par le capitaine qui aurait lui-même... Des témoins, dont plusieurs ex-liaisons, décrivent un homme nourrissant de multiples perversions sexuelles, adepte de scénarios sado-masochistes, pratiquant des simulacres d'étranglement. Aucun mobile n'apparaît cependant clairement. L'étude du disque dur saisi dans son atelier - il nie qu'il s'agit du sien - a révélé des vidéos de femmes - apparemment réelles selon l'accusation - violées, assassinées, brûlées.

Danemark. Ouverture du procès d'une mort en eaux troubles