Dimanche, 5 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Abdelaziz Bouteflika : "Il faut infirmer les références intellectuelles des terroristes"

Abdelaziz Bouteflika : "Il faut infirmer les références intellectuelles des terroristes"

08 Mars 2018

Le président Bouteflika a appelé ses homologues arabes, à travers leurs ministres de l'intérieur présents à Alger dans le cadre des travaux de la 35ème session du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, à la modernisation et à l'assainissement du discours religieux pour eradiquer le terrorisme. Et d'ajouter qu'aujourd'hui, " nous observons la déconfiture de ces groupes terroristes et leur disparition dans certaines parties de la région arabe, les territoires qui étaient sous leur contrôle ont, ainsi, recouvré leur stabilité et leur sécurité ".

Abondant dans le même sens, le ministre a noté que, malgré les résultats obtenus sur le terrain dans la lutte contre "l'organisation de l'État islamique en Irak et au Levant" et limiter son expansion territoriale, l'organisation terroriste, qui continue à exploiter la situation sécuritaire fragile dans certaines zones, constitue toujours la première menace pour les États arabes.

"Mais pour lui, la menace " des éléments résiduels de ces groupes n'a pas complètement disparu, ni leur danger d'ailleurs ". "Au contraire, cette menace et ce danger ont pris de nouvelles formes dès lors que certains d'entre eux ont réussi à s'exfiltrer vers d'autres foyers de tension dans les pays arabes et intégrer des groupes criminels activant souvent sous des appellations jusque-là inconnues", a-t-il précisé. "C'est ce que l'on appelle la fragmentation des groupes terroristes qui se multiplient une fois qu'ils s'assurent un environnement d'accueil". "La situation s'est compliquée avec les différentes connexions survenues entre le terrorisme et les formes de criminalité transnationale, phénomène qui a gagné en étendue et en dangerosité par le recours massif aux moyens technologiques modernes pour commettre des crimes abjects, propager ses idées extrémistes et erronées, mystifier notre jeunesse et attirer de nouvelles recrues dans les zones de conflit et de tension", a relevé le président de la République.

Les délégations participant à cette session vont examiner les rapports issus des congrès et réunions organisés sous l'égide du Secrétariat général du Conseil, ainsi que les recommandations issues des réunions mixtes avec les instances arabes et internationales durant l'année 2017, outre des dispositions relatives au projet de la convention sécuritaire entre les pays membres de la Ligue des Etats arabes.

Le pape Paul VI canonisé en octobre
Paul VI avait été béatifié en octobre 2014 Place Saint-Pierre en clôture du Synode sur la Famille. Une canonisation constitue la déclaration officielle qu'une personne décédée est au paradis.

" Outre les cellules classiques, qui demeurent la référence fondamentale des groupes terroristes quelles que soient leurs dénominations, de nouvelles cellules cybernétiques ont fait leur apparition sur les sites web et les réseaux sociaux pour inciter au terrorisme, recruter, collecter des fonds, pirater des sites web et lancer des cyber-attaques contre des institutions gouvernementales ou privées dans l'intention de leur porter préjudice", dit le chef de l'Etat.

"En marge de la réunion, les ministres ont salué le contenu du message du président de la République pour lequel le ministre irakien a indiqué qu'il est " inclusif et porte une solution commune pour les pays arabes", alors que le ministre mauritanien a affirmé que ce message est susceptible d'être " une feuille de route " pour coordonner l'action sécuritaire interarabe.

Le président Bouteflika a appelé les pays arabes à " intensifier leurs efforts communs pour traiter la problématique de l'immigration illégale dans le cadre d'une approche commune, fondée sur le strict respect de la loi et des droits de l'Homme et sur l'effort de sauvegarde permanente de la paix et de la sécurité dans nos pays ".

Abdelaziz Bouteflika :