Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Un bébé décédé à 8 mois a été incinéré par erreur

Un bébé décédé à 8 mois a été incinéré par erreur

02 Mars 2018

Une erreur d'identité serait à l'origine de cet incident. Mercredi 28 février, un bébé a été incinéré à la place d'un autre, et la famille a veillé un cercueil dans lequel se trouvait le bébé d'une autre famille.

Contactée, l'AP-HM n'a pas encore souhaité commenter cette nouvelle affaire.

C'est une erreur terrible pour les familles de deux bébés incinérés mercredi matin à Marseille et Aubagne (Bouches-du-Rhône). Une de ses fillettes, prénommée Kyana, n'a pas survécu et est décédée cinq jours après l'accouchement. Les deux bébés ont été échangés à la suite d'une confusion dans la chambre mortuaire de l'hôpital.

"Je n'en dors plus, je suis choquée de m'être recueillie devant un bébé qui n'était pas le mien", a-t-elle confié en pensant "à la famille d'en face" qui a, elle, perdu un bébé de deux mois.

La nouvelle héroïne Brigitte débarque sur le PTR — Overwatch
Après sa retraite et la chute d'Overwatch , Reinhardt déclara qu'il comptait partir en quête de justice, tel un chevalier errant. Plus déterminée que jamais, Brigitte a construit sa propre armure en secret et s'est formée au combat grâce à Reinhardt .

Si l'établissement hospitalier n'a pas donné sa version, il s'était déjà rendu coupable d'une erreur similaire en décembre dernier, un homme de 70 ans ayant été inhumé par erreur après un échange de corps. Samantha, la mère du bébé, a eu beaucoup de mal à y croire: "C'est une double peine qui m'est tombée sur la tête, et qui s'ajoute à la mort de ma fille".

L'autre famille, elle aussi sous le choc, a pris la décision, toujours selon La Provence, de porte plainte le jour même des obsèques.

De son côté, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille parle "d'un dysfonctionnement majeur dans les opérations funéraires" et "d'une défaillance dans l'application des protocoles d'identitovigilance par les différentes personnes en charge des procédures de vérification". Une enquête administrative a été ouverte pour "déterminer les circonstances de ce malheureux événement".

Un bébé décédé à 8 mois a été incinéré par erreur