Samedi, 24 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le studio de Harvey Weinstein a finalement trouvé un repreneur

Le studio de Harvey Weinstein a finalement trouvé un repreneur

02 Mars 2018

L'ex-responsable des PME de l'administration Obama est enfin parvenue à trouver un accord en vue de reprendre la Compagnie Weinstein.

Une ancienne de l'administration Obama a conclu jeudi un accord pour racheter une partie de la société d'Harvey Weinstein et annoncé, qu'avec l'aide d'un conseil d'administration à majorité féminine, elle tenterait de relancer le studio à la réputation ternie par les accusations d'agressions sexuelles concernant son ancien propriétaire.

Puis, la société a annoncé il y a quelques jours sont intention de se déclarer en faillite.

L'annonce de rachat par Maria Contreras-Sweet, qui est soutenue par le milliardaire Ron Burkle, a donc surpris. Mais l'opération est évaluée à 500 millions de dollars, dont 225 millions de dollars de reprise de dettes, par le " New York Times ". Mais le procureur général de l'Etat de New York, Eric Schneiderman, avait mis les négociations entre parenthèses en engageant le 11 février des poursuites contre le studio, Harvey Weinstein et son frère Bob.

Une nouvelle expertise médicale ordonnée par le juge — Affaire Tariq Ramadan
L'islamologue n'arrivant à la conférence que vers 21 heures, il reste donc à établir ce qu'il s'est produit pendant cette période.

L'annonce de cet accord intervient alors que la Weinstein Company (TWC) avait annoncé dimanche être prête à déposer le bilan, précisément faute d'accord avec le groupe d'investisseurs emmené par Maria Contreras-Sweet et Ron Burkle. "Nous sommes contents d'avoir reçu des engagements express des parties que la nouvelle société créera un véritable fonds de compensation pour les victimes, bien alimenté, et appliquera une politique des ressources humaines qui protégera les employés et ne récompensera pas indûment les mauvais acteurs", a-t-il réagi jeudi soir dans un communiqué.

Des relations difficiles entre les deux parties. Selon une personne proche du dossier, ce fonds pourrait s'élever à 90 millions de dollars.

La TWC, fondée en 2005 par Harvey Weinstein et son frère Robert après qu'ils eurent revendu Miramax à Disney, est dans la tourmente depuis la publication des premières accusations d'abus sexuels contre Harvey Weinstein le 5 octobre.

A l'occasion de la cérémonie des Oscars qui aura lieu ce dimanche 4 mars, une statue dorée retient l'attention sur Hollywood Boulevard: Harvey Weinstein torse nu sous un peignoir. Mais depuis, plus d'une centaine de femmes, dont des célébrités internationales comme Ashley Judd, Gwyneth Paltrow ou Salma Hayek, ont accusé le producteur de les avoir sexuellement harcelées, agressées ou violées.

Le studio de Harvey Weinstein a finalement trouvé un repreneur