Mardi, 25 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Reconnaissance du génocide arménien : la Turquie convoque la diplomatie néerlandaise

Reconnaissance du génocide arménien : la Turquie convoque la diplomatie néerlandaise

23 Février 2018

Elle a également approuvé l'envoi d'un représentant du gouvernement à Erevan, la capitale arménienne, le 24 avril pour la commémoration des massacres perpétrés entre 1915 et 1917 sous l'Empire ottoman.

Les députés néerlandais ont voté massivement jeudi en faveur de la reconnaissance du génocide arménien, par 142 voix contre trois. "Nous partageons toujours le désir de voir les parties impliquées se réconcilier, mais le gouvernement voit la manière d'y parvenir différemment que la motion proposée", a déclaré Sigrid Kaag, qui fait fonction de ministre des Affaires étrangères. Les députés ont par ailleurs rejeté une motion du Parti pour la Liberté (PVV) du député d'extrême droite Geert Wilders proposant que le gouvernement reconnaisse le massacre comme étant un "génocide".

La Turquie refuse catégoriquement l'utilisation du terme " génocide ", évoquant des massacres réciproques sur fond de guerre civile et de famine ayant fait des centaines de milliers de morts dans les deux camps. La Turquie a "fermement" condamné ce vote du parlement des Pays-Bas, et le gouvernement s'est, lui, distancié, de cette motion.

" La politisation des événements de 1915, en les tirant de leur contexte historique, est inacceptable", avait alors déclaré le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy.

Rachel McAdams enceinte de son premier enfant
News qui l'annonce: l'actrice canadienne née à Londres Rachel McAdams est enceinte de son premier enfant. Le Daily Mirror va plus loin et affirme qu'elle est dans son septième mois de grossesse.

Signe de l'irritation provoquée par le vote des députés néerlandais, Ankara a renvoyé les Pays-Bas au massacre de Srebrenica en 1995 en Bosnie, où l'Etat néerlandais a été reconnu partiellement coupable du décès de 350 musulmans. Le ministère a fait remarquer que la décision n'était pas juridiquement contraignante et a noté que le gouvernement néerlandais avait indiqué que cette reconnaissance ne deviendrait pas pour autant la position officielle des Pays-Bas.

La décision des députés, adoptée avec le soutien de tous les grands partis néerlandais, va tendre un peu plus les relations entre La Haye et Ankara, déjà difficiles depuis que les Pays-Bas ont interdit à un ministre turc de faire campagne l'an dernier sur leur territoire.

Le gouvernement néerlandais ne suit pas le parlement.

Plus d'un siècle après les faits, la question du génocide des Arméniens est une source de tensions régulières entre la Turquie et les pays européens.

Reconnaissance du génocide arménien : la Turquie convoque la diplomatie néerlandaise