Mardi, 11 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Côte d'Ivoire : le gouvernement clarifie les conditions d'élection des sénateurs

Côte d'Ivoire : le gouvernement clarifie les conditions d'élection des sénateurs

22 Février 2018

Selon un communiqué du porte-parole du gouvernement ivoiriens, les premiers sénateurs ivoiriens seront connus à l'issu d'un scrutin indirect qui aura lieu le samedi 24 mars 2018.

Par cette déclaration, le Chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara a réaffirmé l'engagement et la détermination des Chefs d'Etat de la sous-région à tout mettre en œuvre pour le lancement effectif de la monnaie unique de la Cédéao dès 2020. Et pour lequel il n'a reçu aucune habilitation de l'Assemblée Nationale.

En Côte d'Ivoire les élections sénatoriales auront lieu en cette année 2018.

Le contrat de Rod Fanni résilié — Foot Europe Marseille
Rod Fanni a trouvé un accord avec l'OM pour rompre son contrat, qui court jusqu'à la fin de la saison, selon La Provence . Le défenseur n'est pas dans les plans de Rudi Garcia dont le souci, depuis son arrivée, est de reconstruire l'équipe .

Selon l'ordonnance en date du 14 février, les sénateurs de la mandature 2018-2020 sont élus par les députés, les conseillers régionaux, municipaux et de districts en exercice. Les sénateurs sont élus au scrutin de liste majoritaire bloquée à un tour, sans vote préférentiel ni panachage. Mais rappelons à toutes fins utiles que conformément aux dispositions de l'article 87 de la nouvelle Constitution Ivoirienne, au Chapitre II relatif au statut des Parlementaires, "Un tiers des sénateurs est désigné par le Président de la République parmi les Ivoiriens reconnus pour leur expertise et leur compétence avérées dans les domaines politique, administratif, économique, scientifique, culturel, sportif, professionnel et social".

Sont également inéligibles, les membres du Conseil constitutionnel et des juridictions suprêmes, les magistrats, les agents comptables centraux et départementaux, les présidents et directeurs d'établissements ou d'entreprises à participation financière publique, les fonctionnaires, les militaires et assimilés en exercice.

Côte d'Ivoire : le gouvernement clarifie les conditions d'élection des sénateurs