Lundi, 24 Septembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Apple veut sécuriser son approvisionnement en cobalt

Apple veut sécuriser son approvisionnement en cobalt

22 Février 2018

Jusqu'ici, Apple a laissé à ses fournisseurs de batteries le soin de négocier pour elle l'achat du cobalt nécessaire à leur élaboration. "Les batteries électriques utilisées pour des produits électroniques grand public ont encore représenté 72% de la demande de cobalt pour des batteries", soulignent les analystes de Darton Commodities, spécialistes des échanges de cobalt. Cupertino craindrait en effet une explosion de la demande en Cobalt suite au décollage du marché de la voiture électrique, sachant que le quart de la production de Cobalt est déjà destiné au secteur du smartphone.

A lire aussi: Samsung a produit trop d'écrans OLED pour l'iPhone X et n'arrive plus à écouler son stockHuit grammes du précieux métal sont en effet utilisés pour la fabrication de chaque batterie de téléphone mobile là où une batterie de voiture électrique en demande 1.000 fois plus, précise 01net.

Devenu le premier fabricant mondial en valeur de smartphone grâce à l'iPhone, Apple craint la pénurie à moyen terme même si les ventes de véhicules électriques ne représentent encore qu'une part mineure dans l'industrie automobile.

FBI failed to act on Florida shooting tip
In a 2016 tweet, the program thanked the NRA for its donation, which it says was used to "upgrade and replenish equipment". One of the biggest accomplishments in Baltimore's recent battle with gun violence was a 12-day stint without a homicide.

Soucieux de sécuriser ses approvisionnements en la matière, le géant californien négocie directement avec les sociétés minières exploitant ce minerai. Une tâche qui était auparavant confiée directement aux entreprises qui fabriquent ses batteries.

Les négociations entre Apple et les mineurs porteraient aussi sur les volumes de Cobalt " sécurisé "; Apple aurait besoin de milliers de tonnes de Cobalt par an, une masse de matériau colossale que le californien souhaiterait garantir pour au moins les 5 prochaines années. Le Congo, qui a fourni les deux-tiers des exportations mondiales de ce minerai, songe sérieusement à augmenter les taxes sur les minerais extraits de son sol pour renflouer ses caisses.

Apple veut sécuriser son approvisionnement en cobalt