Mardi, 1 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Un homme vit un calvaire après un pénoplastie — Ile-de-France

Un homme vit un calvaire après un pénoplastie — Ile-de-France

20 Février 2018

Un homme subit les conséquences d'une succession d'erreurs médicales commises par un chirurgien qui l'a opéré pour lui allonger le pénis.

Le jeune homme avait fait appel en 2013 à un chirurgien réputé, le Dr. S., pour pratiquer deux interventions. Il consulte un célèbre chirurgien parisien, le Dr. S. pour une opération visant à allonger sa verge. Il ne peut plus avoir de relations sexuelles. Le jeune commercial qui avait déjà porté plainte au civil (l'action est toujours en cours), vient d'ajouter une plainte au pénal contre le Dr. S. pour "risques causés à autrui, tromperie et blessures involontaires".

Deux premières opérations ont lieu en novembre 2013 et juin 2014 mais une anomalie survient rapidement: un rétrécissement de la base du pénis. Il a décidé de porter plainte au civil et au pénal. Autorisé pour augmenter le volume des fesses par exemple, il est strictement interdit pour les organes génitaux masculins, fémins ou à proximité, conformément à ce qui est écrit sur sa notice.

"Il n'y a pas de contre-indication à utiliser ce produit au niveau de la verge et je le fais régulièrement", explique dans un courrier adressé en octobre 2015 à son patient que s'est procuré Le Parisien. Dans le cadre de la procédure civile, le médecin expert estime que l'information du patient était "incomplète" sur le produit injecté et qualifie son usage d'imprudence.

Les précommandes du Samsung Galaxy S9 débuteront le 28 février
Une source proche d'un fournisseur français leur a en effet confirmé que les modèles seraient vendus ici à 909 et 1009 euros. Samsung a vu ses livraisons baisser de 8% au dernier trimestre mais affirme que le haut de gamme se porte bien.

" Mon pénis est devenu très douloureux avec un sentiment de brûlure intense, raconte-t-il".

Après l'apparition des symptômes, le jeune homme se rend aux urgences. Il s'agit cette fois d'injecter de l'acide hyaluronique dans le pénis du jeune homme en février 2015.

En février 2015, il passe à nouveau sur le billard pour une injection hyaluronique à la base du pénis, sensée comblé le vide et redonner à son sexe un aspect "uni". "Il s'agissait de faire des incisions à la base de mon pénis et de presser dessus pour faire sortir le liquide [.] Ces manipulations inacceptables et incontrôlées ont totalement détruit mon pénis. Je ne peux pas oublier ces interventions barbares qui ont contribué à ma dépression", raconte Sébastien.

Pour Me Victor Zagury, l'avocat de Sébastien "le médecin s'est comporté comme un boucher". De son côté, le chirurgien accusé de fautes graves est resté sourd aux sollicitations médiatiques. Ses actes sont dangereux et il ne s'est jamais remis en question.

Un homme vit un calvaire après un pénoplastie — Ile-de-France