Vendredi, 30 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Les produits ménagers seraient aussi dangereux pour les poumons que la cigarette

Les produits ménagers seraient aussi dangereux pour les poumons que la cigarette

20 Février 2018

C'est en tout cas ce que démontre une étude* conduite par des chercheurs norvégiens.

Vous utilisez régulièrement des sprays nettoyants et des désinfectants?

Au fil des années, les scientifiques ont remarqué que les capacités respiratoires du panel se détérioraient petit à petit à cause de l'ingestion régulière de microparticules émanant des bouteilles de sprays ménagers.

L'équipe de Cecilie Svanes, chercheuse et enseignante au sein de l'université norvégienne, a suivi plus de 6000 personnes durant 20 ans afin de mesurer l'impact des produits ménagers sur leurs poumons. Ce panel, d'un âge moyen de 34 ans, était composé majoritairement de femmes. "Le volume expiratoire maximal par seconde (VEMS), ou volume d'air expiré pendant la première seconde, a diminué de 3,6 millilitres par an plus rapidement chez les femmes qui faisaient du ménage à leur domicile, et de 3,9 ml par an plus rapidement chez les femmes qui travaillaient comme femmes de ménage", notent les auteurs. Quand celles-ci utilisent des produits d'entretien à la maison, elles subissent une dégradation significative des fonctions respiratoires. Fait étonnant, les poumons des femmes souffriraient plus de cette toxicité que ceux des hommes, notamment ceux des femmes de ménage qui sont bien plus exposées à ces produits.

Un professeur du lycée Saint-Vincent mis en examen pour viols — Senlis
L'établissement avait été prévenu de ses agissements présumés à la fin du mois de novembre, selon une information du Parisien . Dès mardi, une cellule de crise doit être mise en place dans le lycée, avec le déploiement d'un médecin et d'une infirmière.

Le fait que les hommes soient épargnés ne signifie pas qu'ils sont dotés d'une meilleure résistance.

Quelles solutions pour enrayer le phénomène?

La plupart de ces produits chimiques de nettoyage "irritants pour les membranes muqueuses" viennent "tapisser les voies respiratoires", entraînant des "changements persistants dans les voies respiratoires", expliquent-ils.

En effet, un tel constat relance le débat autour des alternatives potentielles aux substances chimiques.

Les produits ménagers seraient aussi dangereux pour les poumons que la cigarette