Vendredi, 30 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Gironde : l'adolescent qui avait fauché un gendarme retrouvé mort avec son père

Gironde : l'adolescent qui avait fauché un gendarme retrouvé mort avec son père

20 Février 2018

Selon le quotidien Sud-Ouest, les deux hommes avaient disparu depuis lundi soir en laissant un écrit évoquant leur intention de mettre fin à leurs jours et avaient quitté le domicile en voiture en emportant un fusil de chasse.

Deux corps ont été retrouvés ce mardi matin, vers 8h30, dans un bois de Salles (Gironde) par deux chasseurs. Il s'agit du jeune adolescent de 15 ans accusé d'avoir fauché mortellement un gendarme le 4 février en forçant à moto un contrôle et de son père.

Les enquêteurs privilégient la piste du suicide, sans que l'on en connaisse dans un premier temps les circonstances.

"Le véhicule du père de l'adolescent a été retrouvé à proximité immédiate du lieu de découverte des corps " précise le parquet.

Biathlon: la composition française du relais mixte est connue
Elle a su néanmoins se concentrer au maximum pour éviter le tour de pénalité qui aurait pu coûter le podium à la team france. Avec un 10/10 au tir, elle a placé la France bien au chaud en troisième position, à 7 secondes du duo germano-italien.

Le mineur, âgé de moins de seize ans, avait percuté le gendarme qui venait de commencer un contrôle de vitesse sur une route départementale. Les secours, alertés par ce dernier, se sont rendus sur les lieux et n'ont pu que constater les deux décès.

Il n'avait pas été placé en détention, en dépit des réquisitions du parquet qui avait fait apple de cette décision.

En garde à vue, l'adolescent avait reconnu "avoir vu le gendarme lui demander de s'arrêter pour le contrôler, ne pas avoir obtempéré ni tenté de l'éviter", avait précisé le procureur adjoint Gérard Aldigé. Il avait par ailleurs admis avoir acquis la moto en sachant que sa cylindrée avait été augmentée à environ 88 cm3 et qu'elle n'était pas homologuée pour circuler sur la voie publique. Le 6 février, l'adolescent avait été mis en examen pour " homicide involontaire aggravé ", risquant une peine de sept ans de prison, et placé sous contrôle judiciaire.

Gironde : l'adolescent qui avait fauché un gendarme retrouvé mort avec son père