Mardi, 1 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » SNCF : le gouvernement prêt au bras de fer avec les syndicats

SNCF : le gouvernement prêt au bras de fer avec les syndicats

19 Février 2018

Pour le patron de la CGT, ce rapport veut "casser la SNCF" et les cheminots "ne laisseront pas casser leur outil de travail".

Parmi les pistes évoquées dans le rapport commandé à l'ex-président d'Air France Jean-Cyril Spinetta: une transformation en "sociétés nationales à capitaux publics" des deux principales composantes de l'entreprise, SNCF Mobilités et SNCF Réseau, aujourd'hui établissements publics à caractère industriel et commercial, et la fin du statut de cheminot à l'embauche. Il y a des inquiétudes et forcément beaucoup de questions, c'est légitime. Selon eux, une remise en cause du statut de cheminot est inacceptable car le statut n'est pas la source du problème.

Le constat d'Elisabeth Borne est sans appel: "Le coût au kilomètre en France est supérieur de 30% à celui de nos voisins (.) Les contribuables ont dépensé 14 milliards d'euros (par an, ndlr) en subventions publiques pour le ferroviaire, c'est 22% de plus qu'il y a dix ans", déplore-t-elle. "C'est exactement l'inverse. Le plus grand danger pour ce grand service public auquel nous sommes tous attachés, ce n'est pas la réforme, c'est le statu quo", a rétorqué Élisabeth Borne dimanche dans le JDD, évoquant près de 20% de lignes ralenties par manque d'entretien ou encore des lignes de trains de nuit fermés après une dégradation du service.

Racing 92 - La Rochelle, deux prétendants au Bouclier de Brennus
En clôture de la 17ème journée de Top 14, le Racing 92 s'est imposé face au Stade Rochelais à la U-Arena (19-12). Imhoff (28e) et Lambie (36e) ont inscrit les trois essais franciliens en première période.

Le gouvernement ouvre cette semaine un chantier explosif à partir du rapport Spinetta, qui préconise 23 mesures pour réformer la SNCF. La méthode et le calendrier de la réforme devraient être annoncés lundi prochain, le 26 février. Le trio est sorti de son rendez-vous sans déclaration.

Les quatre syndicats représentatifs à la SNCF (CGT, Unsa, SUD et CFDT) seront, eux, reçus séparément au ministère des Transports. Pour faire de la SNCF une entreprise rentable, l'exécutif pourrait piocher dans le rapport Spinetta, qui suggère, entre autres, la fin programmée du statut des cheminots ou le transfert de l'exploitation des petites lignes non-rentables aux régions. Une ouverture à la concurrence est prévue fin 2020 pour les TGV et fin 2023 pour les TER. RTL vous invite à répondre à la question du jour.

SNCF : le gouvernement prêt au bras de fer avec les syndicats