Mercredi, 24 Février 2021
Dernières nouvelles
Principale » VTC : les chauffeurs réclament un tarif minimum

VTC : les chauffeurs réclament un tarif minimum

18 Février 2018

Ils réclament la mise en œuvre d'un tarif minimum dans la profession.

Grosses perturbations en vue pour les départs en vacances ce samedi 17 février en région parisienne. Une structure qui n'a pour l'instant été rejointe ni par FO Capa VTC, ni par le syndicat des chauffeurs privés SCP VTC... "On laisse passer les taxis et les particuliers, mais on empêche les VTC d'aller charger ou décharger", a indiqué Mimoun Zarioh, un représentant de la section CFDT-VTC des Alpes-Maritimes.

Dans un courrier aux acteurs du transport public particulier de personnes (taxis, VTC, plateformes), Elisabeth Borne a rappelé mercredi que la mission de réflexion, menée par les inspections des ministères des transports (CGEDD) et des affaires sociales (IGAS), "a engagé ses travaux". "On fait de la sensibilisation" autour de la tarification minimale, réclamée à l'État depuis des mois, a-t-il dit.

Nigeria : explosion de trois kamikazes sur un marché, 19 morts
Au moins dix-sept personnes ont été tuées vendredi soir dans une attaque armée dans le nord-est du Nigéria. "Les trois kamikazes ont été tués et 18 autres personnes sont mortes".

A l'origine du mouvement, le collectif "l'Union des VTC", composé essentiellement de chauffeurs CFDT, demande au gouvernement français l'instauration d'un plancher de 12 euros la course, 2 euros la prise en charge, 1,50 euro le kilomètre et 0,50 euro la minute. "Les chauffeurs ne s'en sortent pas " avec des courses parfois payées seulement " 4,50 euros", " même un livreur de pizza gagne mieux", a expliqué Karim Aissaoui, chauffeur VTC multiplateforme depuis 5 ans. Des rassemblements devaient aussi se tenir à partir de 10 heures devant les gares de Bordeaux et Marseille.

Pourtant, la loi Grandguillaume a remis certaines choses à plat, comme le statut LOTI, celui de nombreux chauffeurs VTC, qui est désormais encadré. Ils prévoient de mettre trois heures pour se rendre jusqu'à Bercy. Pas sûr que cette proposition convienne à tous.

VTC : les chauffeurs réclament un tarif minimum