Mercredi, 24 Février 2021
Dernières nouvelles
Principale » Tuerie en Floride: Donald Trump rencontrera les victimes

Tuerie en Floride: Donald Trump rencontrera les victimes

18 Février 2018

Nikolas Cruz, 19 ans, est un ancien élève du lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland.

Une vive émotion résonnait dans la voix de Lori Alhadeff, mère d'une des victimes de la fusillade en Floride, au moment d'être interrogée par CNN.

Donald Trump, qui avait été activement soutenu dans sa campagne par les lobbys des armuriers, s'est pour l'instant gardé d'établir un lien entre la dissémination des armes à feu dans le pays et la fusillade de mercredi. Le tueur avait été renvoyé du lycée Marjory Stoneman Douglas, situé dans la ville de Parkland.

"Président Trump, s'il vous plaît, faites quelque chose!" Nikolas Cruz, l'auteur de la fusillade dans le lycée floridien, avait annoncé son acte macabre dans un commentaire sur YouTube. "Il était un peu bizarre, et il était déprimé après la mort de sa mère, mais qui ne le serait pas?".

"Je vais me rendre en Floride aujourd'hui (vendredi) pour rencontrer des gens parmi les plus courageux sur Terre - mais des gens dont les vies ont été totalement anéanties", a tweeté le président.

Le long de la route menant au lycée, de nombreuses pancartes posées affichent No guns 4 kids: "Pas d'armes pour les enfants".

Malcom confirms summer transfer talks amid Liverpool links
Speaking about leaving Bordeaux this summer, Malcom said: " Yes, there was a promise that I will be negotiating in June ". ARSENAL and Tottenham target malcom will leave Bordeaux over the summer and is likely to trigger a fierce bidding war.

Les États-Unis se demandaient jeudi comment un jeune homme fasciné par les armes, perturbé mentalement et parfois décrit comme lié à un groupuscule d'extrême droite, avait pu échapper à la vigilance de la police.

"Mon Alyssa n'est plus". Cette position a paradoxalement fait baisser les ventes d'armes depuis son arrivée au pouvoir, les amateurs ayant pour habitude de compléter leur arsenal lorsque des politiques menacent de limiter leur accès aux armements.

Comme en écho, le sénateur républicain de Floride Marco Rubio a martelé que "ceci pourrait arriver n'importe où".

Cheveux châtain coupés court, yeux noisette et un visage parsemé de taches de rousseur: à 19 ans, il a comparu jeudi en combinaison orange de prisonnier, tête baissée face à la juge qui lui a signifié son maintien en détention sans possibilité de libération sous caution. Sa mère adoptive, Lynda Cruz, est décédée d'une pneumonie en fin d'année dernière.

Il a aussi écrit qu'il abattrait des gens avec son arme d'assaut AR-15 et avait identifié la police et des manifestants antifascisme comme autant de gens " méritant " de subir sa vengeance.

Réussissant à se fondre parmi les élèves évacués, il est ensuite allé s'acheter à boire dans une sandwicherie Subway, puis s'est arrêté dans un McDonald's, avant d'être interpellé.

Tuerie en Floride: Donald Trump rencontrera les victimes