Mardi, 19 Octobre 2021
Dernières nouvelles
Principale » PSG : Cavani réclame une union sacrée

PSG : Cavani réclame une union sacrée

18 Février 2018

Si tout n'a pas été simple pour le PSG, son potentiel offensif a fait la différence.

Après la gifle reçue à Madrid mercredi, le PSG a surclassé Strasbourg (5-2) pour signer sa 13e victoire consécutive au Parc des Princes en championnat. Et les leaders du championnat ne se sont pas manqués.

"Je suis sûr qu'on va passer face au Real" — Unai Emery
Et avec la puissance de tous, on sera treize. "Pour moi, Thiago Silva est le capitaine et c'est un grand capitaine pour l'équipe . Si l'on se réfère aux multiples ralentis, le penalty accordé à Cristiano Ronaldo est une faute d'appréciation de l'arbitre.

Avec Thiago Silva de nouveau titulaire et Di Maria prenant la place de Mbappé (suspendu) sur le côté droit de l'attaque, les Parisiens reprenaient gentiment leurs petites habitudes avec une première occasion franche pour Neymar (2). Malgré un début de match à leur avantage, l'arrière garde parisienne se laissait surprendre sur une très belle combinaison alsacienne. Et l'Argentin réalisait son sixième doublé en L1 six minutes plus tard. Entre temps, Neymar avait également inscrit un but (23). Loupant quelques occasions (47e, 63e, 65e), ils ont été alertés par la réduction du score de Bahoken au sein d'une défense dépassée (3-2, 67e). Face aux micros, Edinson Cavani, qui est passé au travers sur la pelouse de Santiago-Bernabeu, a rappelé qu'il était désormais urgent de regarder devant. L'Uruguayen frappera une fois de plus (79) pour définitivement mettre fin aux espoirs des visiteurs avec un joli lobe. Le score aurait pu être plus lourd pour les Alsaciens, mais Di Maria n'a pas pu profiter d'un travail remarquable travail de Neymar (83ème).

PSG : Cavani réclame une union sacrée