Mercredi, 12 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Trop de pictogrammes alarmistes pour les femmes enceintes — Médicaments

Trop de pictogrammes alarmistes pour les femmes enceintes — Médicaments

17 Février 2018

L'Académie nationale de médecine s'inquiète des pictogrammes pour les femmes enceintes, apposés sur trop de médicaments à son avis.

Le décret laisse aux industriels une vaste marge d'interprétation pour décider d'apposer ou non ces pictogrammes. Environ les deux tiers des médicaments sont concernés par ce décret. "Seulement une quinzaine de substances sont connues comme tératogènes chez l'humain et une quarantaine comme foetotoxiques, pourtant, 60 à 70 % des spécialités pharmaceutiques pourraient, dans les faits, se voir apposer un pictogramme", peut-on lire dans le communiqué.

Bordeaux: les Ultramarines iront à Marseille malgré l'arrêté préfectoral
Un match auquel les Ultramarines ne sont pas conviés, interdits qu'ils sont de se déplacer au Vélodrome par la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Au moment de faire le bilan, l'Académie nationale de médecine salue "une intention louable", mais critique "des effets préjudiciables". "Une telle discordance pose problème", estime l'Académie.

Selon l'instance scientifique, certaines femmes enceintes "pourraient préférer s'abstenir de tout traitement, même indispensable". Elle regrette également " la libre décision laissée aux firmes pharmaceutiques d'apposer le pictogramme de leur choix, quelle que soit la nature des éléments présents dans le RCP, leur gravité, leur extrapolabilité à l'humain et les alternatives disponibles ".

Trop de pictogrammes alarmistes pour les femmes enceintes — Médicaments