Mardi, 19 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » CIA, FBI et NSA très inquiets de l'arrivée de téléphones chinois

CIA, FBI et NSA très inquiets de l'arrivée de téléphones chinois

16 Février 2018

Avec 153 millions de smartphones écoulés en 2017, Huawei est une menace pour Samsung et Apple.

Ce qui prive le colosse asiatique de millions de ventes potentielles.

Huawei s'est évidemment défendu de ces accusations, disant que le gouvernement américain faisait tout pour entraver la diffusion de ses technologies dans le pays.

Les hauts responsables de grandes agences de renseignement américaines, CIA, NSA, FBI et Defense Intelligence Agency (DIA), ont averti les citoyens américains qu'ils ne feraient mieux pas d'utiliser les téléphones produits par les géants chinois Huawei et ZTE, raconte CNN. Le mois dernier déjà, Huawei devait lancer son Mate 10 Pro en partenariat avec AT&T mais face aux pressions politiques l'opération a été annulée à la dernière minute.

Tunisie : Ellyes Skhiri confirme son choix
Aujourd'hui, j'ai fait mon choix et suis prêt à répondre aux sollicitations et à mener de front club et sélection. Jusqu'à présent, j'ai toujours favorisé mon club où j'avais besoin de m'aguerrir.

Toujours selon le journal, l'inquiétude des services de renseignement américains se justifierait par le fait que la marque, " créée en 1983 par un membre du Parti communiste chinois " et les autorités chinoises entretiendraient des liens étroits. L'Américain a finalement décidé de ne pas sauter le pas, s'attirant ainsi les félicitations du patron du FBI, Chris Wray.

"Nous sommes profondément préoccupés par les risques qu'il y a à permettre à toute entreprise ou entité qui est redevable à des gouvernements étrangers qui ne partagent pas nos valeurs d'acquérir des positions de pouvoir au sein de nos réseaux de télécommunications ", a indiqué Christopher Wray, le directeur du FBI devant la commission permanente du Sénat des États-Unis dédiée à la surveillance de la communauté du renseignement américaine. Cela donne (au gouvernement chinois) la capacité d'exercer une pression ou un contrôle sur notre infrastructure de télécommunications (?) de modifier de manière malveillante ou de dérober des informations.

"Huawei est au courant de toute une série d'activités du gouvernement américain visant à inhiber le business de Huawei sur le marché US. Et cela fournit la capacité de mener des activités d'espionnage non détectées", a-t-il ajouté. Huawei fait confiance aux gouvernements et aux clients de 170 pays dans le monde et ne présente aucun risque de cybersécurité plus important que n'importe quel fournisseur " annonce ainsi un porte-parole de la marque.

CIA, FBI et NSA très inquiets de l'arrivée de téléphones chinois