Lundi, 21 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » Mahmoud Abbas à Moscou pour s'assurer du soutien de la Russie

Mahmoud Abbas à Moscou pour s'assurer du soutien de la Russie

15 Février 2018

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info Inscription gratuite! Lors de cette visite, il s'entretiendra avec Vladimir Poutine pour s'assurer du soutien de Moscou face à Washington.

"Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu se sont entretenus au téléphone après ces frappes, le président russe mettant en garde contre une " spirale dangereuse " en Syrie tandis que Benjamin Netanyahu a assuré qu'Israël " continuera à frapper tous ceux qui tentent de nous attaquer ". Il a rencontré à Moscou son homologue palestinien Mahmoud Abbas. Ceci étant, Mahmoud Abbas, qui refuse tout contact avec l'administration du président américain Donald Trump depuis la reconnaissance le 6 décembre 2017 par Washington d'El-Qods occupée comme capitale d'Israël, multiplie les consultations avant de s'exprimer devant le Conseil de sécurité de l'ONU le 20 février prochain.

La Palestine rejette catégoriquement la possibilité de travailler avec les États-Unis comme seul médiateur dans les pourparlers avec Israël, a fustigé le dirigeant palestinien, condamnant la décision de Washington de transférer l'ambassade américaine en Israël de Tel Aviv à Jérusalem.

Esquisse de la future version de l'OS mobile — Android P
Bien que particulièrement décriée, l'encoche de l'iPhone X est devenue l'une de ses principales caractéristiques identitaires. On pourrait le retrouver directement au niveau de la barre de recherche principale, sur l'écran d'accueil.

Pour sa part, le président russe a dressé un parallèle entre l'antisémitisme et la " russophobie ". Le ministre a admis qu'il n'avait pas assisté personnellement à cette réunion et que les propos du président russe lui avaient en fait été rapportés. Mais ce projet ne s'est jamais concrétisé.

Quelques semaines seulement après son entrée en fonction et à l'issue de plusieurs jours de polémiques, le ministre néerlandais des affaires étrangères quitte ses fonctions.

Les Palestiniens ont décidé de se tourner vers la Russie pour jouer le rôle de médiateur dans le conflit-israélo-palestinien, en envisageant de lui demander de réactiver le "mécanisme multilatéral" destiné à examiner le processus de paix au Proche-Orient. "Au cours des derniers mois, on nous a répété que les États-Unis étaient sur le point d'annoncer un grand accord qui (.) allait satisfaire tout le monde", a déclaré M. Lavrov, avant d'ajouter "n'avoir rien vu ni entendu qui aille dans ce sens". Fort de ce nouveau statut, l'Etat de Palestine a intégré des agences de l'ONU et a rejoint la Cour pénale internationale (CPI). Il a promis à son peuple d'oeuvrer à la reconnaissance à part entière d'un Etat de Palestine par les Nations unies.

Mahmoud Abbas à Moscou pour s'assurer du soutien de la Russie