Mardi, 21 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Cisjordanie: Netanyahu discute avec les Américains d'une annexion des colonies (porte-parole)

Cisjordanie: Netanyahu discute avec les Américains d'une annexion des colonies (porte-parole)

15 Février 2018

Plus tôt, Benyamin Netanyahou a indiqué qu'il était depuis longtemps en discussion avec les Etats-Unis sur une proposition de loi qui permettrait à Israël d'appliquer sa souveraineté aux implantations juives de Cisjordanie.

" Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a informé les Américains des initiatives présentées à la Knesset". "Au sujet de l'application de la souveraineté israélienne aux colonies, je peux vous dire que ça fait quelques temps que j'en parle avec les américains", s'est vanté ce lundi 12 février le premier ministre israélien devant ses députés du Likoud, d'après un porte-parole du parti nationaliste de droite.

La Maison-Blanche a nié, lundi 12 février, l'existence de discussions avec Israël sur l'annexion des colonies dans la Cisjordanie occupée. M. Netanyahu "n'a pas présenté de propositions spécifiques pour l'annexion et, de toute façon, les Américains ne sont pas d'accord avec ces propositions", a assuré ce responsable sous le couvert de l'anonymat.

Ces propos publiquement attribués au Premier ministre constituent la première expression de soutien de sa part à un projet défendu par des membres de son parti et des partenaires d'extrême droite de sa coalition.

"Le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina, a lui averti que de telles mesures ne pouvaient que " conduire à plus de tensions et d'instabilité " et éliminer " tous les efforts de la communauté internationale visant à sauver le processus politique ".

Du côté palestinien, le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat, a noté qu'en l'espace de trois mois, l'administration Trump avait reconnu Jérusalem comme la capitale d'Israël, suspendu des dizaines de millions de dollars d'aide à l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens et qu'à présent, elle encourageait " le vol organisé de terre en acceptant l'annexion ".

Stéphane Bern estime être payé "comme un technicien" lorsqu'il présente ses émissions
Surpris, Philippe Vandel a alors avancé le chiffre de 11 000 euros par prime comme supposé salaire du passionné d'histoire. "Mais je ne me plains pas de mon sort".

" Il n'y a jamais eu [avant] une administration américaine qui ait dit que les implantations ne sont pas un obstacle à la paix". Les Etats-Unis et Israël n'ont jamais discuté d'une telle proposition, et le président reste positionné sur son initiative de paix israélo-palestinienne. Je pense qu'il serait très bête pour les Palestiniens comme pour les Israéliens de ne pas parvenir à un accord", a-t-il affirmé, ajoutant qu'il s'agit d'"une opportunité unique qui ne se représentera pas.

M. Trump avait ouvertement douté dimanche dans la presse israélienne voir Israéliens et Palestiniens reprendre langue prochainement pour des discussions de paix.

"Je dirais que les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix", a déclaré Donald Trump lors d'une interview dimanche, mais "je ne suis pas vraiment sûr qu'Israël veuille la paix non plus".

"Sur cette question, je suis guidé par deux principes: la coordination autant que possible avec les Américains et faire de ce sujet une initiative gouvernementale, pas une initiative privée, en raison de son caractère historique", a-t-il ajouté.

M. Poutine a dit sa volonté de "mettre en place des approches communes", et annoncé qu'il venait de s'entretenir avec le président Donald Trump, leur premier entretien téléphonique depuis la mi-décembre.

Cisjordanie: Netanyahu discute avec les Américains d'une annexion des colonies (porte-parole)