Lundi, 19 Février 2018
Dernières nouvelles
Principale » Historique: Kim Jong Un invite le président sud-coréen à Pyongyang

Historique: Kim Jong Un invite le président sud-coréen à Pyongyang

14 Février 2018

Kim Yong-nam, dirigeant formel de Corée du Nord en sa qualité de président du présidium de l'Assemblée populaire suprême, et la sœur de Kim Jong-un, Kim Yo-jong, ont présenté des rapports détaillés sur leur séjour en Corée du Sud.

"Après avoir entendu le rapport de la délégation, Kim Jong-un a fait part de sa satisfaction quant à son contenu et dit que le Sud, qui a réservé un accueil particulier à la délégation de la Corée du Nord, était très impressionnant par ses caractéristiques", a écrit KCNA dans un bref compte-rendu de la rencontre, ajoutant que Kim Jong-un avait "exprimé ses remerciements" à Séoul.

Ces déclarations américaines interviennent alors que les JO de Pyeongchang, après des mois de silence sur la participation même de la Corée du Nord à l'événement, donnent lieu à un rapprochement spectaculaire entre Séoul et Pyongyang. Et on a vu Kim Yo Jong, la soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, encourager la "Corée" avec le président sud-coréen Moon Jae-in.

La Justice britannique maintient le mandat d'arrêt de Julian Assange
Depuis, l'Equateur avait assuré qu'il continuerait à protéger Julian Assange, " tant que sa vie sera en danger ". La justice britannique se prononce ce mardi sur le mandat d'arrêt visant le fondateur de WikiLeaks.

Et le numéro un nord-coréen Kim Jong-un a invité samedi le président Moon à un sommet à Pyongyang. Il s'est dit reconnaissant envers la Corée du Sud pour les "efforts sincères" à l'attention des visiteurs nord-coréens. Pourtant, deux jours plus tôt, à la veille de la cérémonie d'ouverture des Jeux, la Corée du Nord a organisé un défilé militaire à Pyongyang pour célébrer le 70e anniversaire de son armée. Son porte-parole Kim Eui-kyeom a demandé que soient créées "les bonnes conditions" pour une telle visite. Ainsi, toujours selon l'agence officielle, le leader nord-coréen aurait jugé " important de continuer à obtenir de bons résultats en poursuivant le réchauffement du climat de réconciliation et de dialogue ". Elle a à ce titre été un objet de fascination au Sud et pour les médias étrangers dès le moment où elle est apparue vendredi, entourée de gardes du corps, à l'aéroport international d'Incheon, en Corée du Sud.

En Corée du nord, la presse ne s'est pas attardée sur la fessée reçue par l'équipe unifiée des deux Corées face à la Suisse (8-0), préférant mettre en avant la prestation des pom-pom girls.

Historique: Kim Jong Un invite le président sud-coréen à Pyongyang