Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'Église annonce un 70e miracle à Lourdes

L'Église annonce un 70e miracle à Lourdes

12 Février 2018

Bernadette Moriau était touchée depuis la fin des années 1960 par le syndrome de la queue de cheval (la partie terminale de la moelle épinière), une "atteinte pluriradiculaire des racines lombaires et sacrées", détaille le quotidien. Il conclut que la guérison de Sr Bernadette Moriau "reste inexpliquée dans l'état actuel de nos connaissances scientifiques". Malgré quatre interventions chirurgicales, les douleurs l'empêchent d'exercer son métier, et de marcher normalement. En juillet 2008, la religieuse participe au pèlerinage au sanctuaire de Lourdes, dans le sud-ouest de la France, où elle reçoit le sacrement des malades.

Bernadette Moriau a retrouvé l'usage de ses jambes.

Après plusieurs expertises, le Bureau des constatations médicales de Lourdes a observé collégialement, le 7 juillet 2016, le caractère inexpliqué de la guérison.

Pourquoi les CRS ne surveilleront plus la villa des Macron au Touquet
En décembre, les policiers avaient également demandé l'installation d'une guérite pour s'abriter des éléments. En effet, les gendarmes possèdent un statut militaire et ne peuvent donc pas se syndiquer.

" Je suis l'avocat du diable ", dit ce pédiatre napolitain d'une soixantaine d'années qui, en 2009, a été le premier à se pencher sur la guérison de Sœur Bernadette Moriau dans le cadre du processus de reconnaissance des miracles. "Je n'avais jamais été à Lourdes en tant que malade (...) En aucun cas, je n'ai demandé la guérison, mais la conversion du coeur et la force de poursuivre mon chemin de malade". " Notre méthode de travail est très rigide, il n'y a pas de place au mirobolant " a encore affirmé le médecin, ajoutant: " Lourdes est reconnu comme un lieu de guérison pas forcément comme un lieu de miracle ". "J'ai bien conscience que j'agis comme évêque de Beauvais et que en même temps que ça retentit sur l'Église en France et dans le monde", a déclaré à l'AFP Mgr Jacques Benoît-Gonnin.

Dans l'Oise, trois miracles avaient déjà été reconnus en 1908 (Sœur Joséphine Marie, Aurélie Huprelle et Clémentine Malot).

Ce dimanche soir, l'évêque de Tarbes et de Lourdes, Mgr Nicolas Bouwet annoncera solennellement la proclamation d'un 70e miracle à Lourdes.

L'Église annonce un 70e miracle à Lourdes