Vendredi, 4 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Kim Jong-un invite le président sud-coréen

Kim Jong-un invite le président sud-coréen

11 Février 2018

En août 2009, la RPDC avait envoyé une délégation de haut niveau pour assister aux funérailles de l'ancien président sud-coréen Kim Dae-jung, qui avait tenu le premier sommet intercoréen avec l'ancien dirigeant de la RPDC Kim Jong Il, père de Kim Jong Un.

Selon la dépêche de l'agence KCNA, le président Moon a déclaré que les relations intercoréennes devaient être rétablies par les parties concernées "quel qu'en soit le prix comme indiqué par (.) Kim Jong-un lors de son discours du Nouvel an".

Alors que Kim Jong Un proclame que son pays est désormais un " Etat nucléaire à part entière", Washington martèle que le Nord doit prouver avant toute négociation qu'il est disposé à la dénucléarisation.

Vers le début de la fin du conflit en Corée? Alors que tous les yeux sont tournés vers la ville hôte de l'événement sportif mondial, Washington continue d'évoquer cette éventualité, et la presse américaine de s'intéresser à la visite de la petite sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Yo-jong, au sud du 38e parallèle.

"Ce que je voudrais accomplir en venant en Corée du Sud aux Jeux Olympiques d'hiver, c'est de montrer au monde que la paix pourrait ressembler à deux leaders, je veux dire que nous nous entendons personnellement, donc je crois que Donald Trump et Kim Jong Un, s'ils parlent, ils s'entendent probablement parce qu'à mon avis, ils sont à peu près les mêmes personnes".

Après des mois de silence sur la participation même du Nord aux Jeux de Pyeongchang, la compétition s'est révélée l'occasion d'un rapprochement spectaculaire entre les deux rivaux.

Macron veut "poser les jalons" de l'organisation de l'Islam en France — France
"Nous travaillons à la structuration de l'islam de France et aussi à la manière de l'expliquer", déclare le chef de l'Etat. La piste de l'institution d'un " grand imam de France ", sur le modèle du grand rabbin de France , est également à l'étude.

Outre la soeur de Kim, le régime de Pyongyang était également représenté par Kim Yong-nam, le président du présidium de l'Assemblée populaire suprême qui fait office de chef d'Etat protocolaire de la Corée du Nord, a précisé la Maison bleue. C'est par oral qu'elle a transmis l'invitation de son frère au président "à visiter le Nord au moment qui lui conviendra le mieux", a-t-il ajouté.

Le président Moon a accédé l'an passé à la tête de la Corée du Sud sur sa promesse d'une politique d'ouverture à l'égard de la Corée du Nord.

Cette proposition survient après deux années de tensions extrêmes sur la péninsule.

La troupe artistique nord-coréenne, qui a déjà donné un spectacle au Gangneung Arts Center le 8 février, la veille de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, donnera une autre représentation au Théâtre national de Corée à Séoul à 19h.

D'après les analystes, le Nord, qui a exhibé ses missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) jeudi lors d'un défilé militaire, cherche par sa campagne olympique à obtenir un adoucissement des sanctions de l'ONU.

Kim Jong-un invite le président sud-coréen