Dimanche, 23 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Abris de jardin : la taxe d'aménagement a augmenté

Abris de jardin : la taxe d'aménagement a augmenté

25 Janvier 2018

Alors que la taxe d'habitation sera progressivement supprimée, d'autres impôts immobiliers, parfois impopulaires, voient leur poids augmenter. La valeur forfaitaire qui sert de base au calcul de cette taxe vient d'être revalorisée de 3%, rapporte Boursorama.

Ainsi, pour un abri de 10 m² et si les taux les plus élevés sont appliqués par les collectivités, un Francilien paierait environ 700 euros et un habitant de Province près de 545 euros.

Instaurée en 2012, cette taxe concerne "toutes les opérations d'aménagement, de construction, de reconstruction et d'agrandissement de bâtiments ou d'installations, nécessitant une autorisation d'urbanisme ". Les abris de jardins mais aussi les garages, les vérandas et les mobil-homes sont concernés. Le mètre carré en Ile-de-France passe ainsi à 823 euros (contre 799 précédemment), et le mètre carré hors Ile-de-France, lui, passe à 726 euros (contre 705 euros).

Aveyron. Un jeune maçon se jette à l'eau pour sauver un bébé
Et d'ajouter: " quand j'ai réussi à l'atteindre, le bébé était en train de sortir du harnais ". Une semaine plus tard, le bébé va bien et ne souffre d'aucune séquelle, souligne Midi Libre .

Par ailleurs, les piscines sont également soumises à cette taxe (valeur forfaitaire: 200 euros le mètre carré) ou encore 10 euros le mètre carré de panneaux photovoltaïques au sol et même 2.000 euros par emplacement pour les aires de stationnement situées en extérieur.

Le montant est calculé en fonction: de la surface taxable multipliée par la valeur forfaitaire multipliée par le taux fixé par la collectivité territoriale. Le taux de la part communale est compris entre 1 et 5%, mais peut monter jusqu'à 20% lors de gros travaux de voirie ou de création d'équipements publics. À noter que cette taxe ne dépend pas de votre niveau de revenu. Comme elle devait renflouer les finances locales, à l'origine, ce sont donc les trois échelons locaux qui définissent les taux par délibération municipale, départementale et régionale. Quant au taux régional, celui-ci ne dépasse pas 1%.

Le ministère du Logement a mis en place sur son site internet un simulateur pour savoir quel montant payé.

Abris de jardin : la taxe d'aménagement a augmenté