Vendredi, 3 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » Vers une amende forfaitaire pour les fumeurs de joints — Consommation de cannabis

Vers une amende forfaitaire pour les fumeurs de joints — Consommation de cannabis

22 Janvier 2018

Un rapport d'une mission d'information parlementaire sur la consommation de drogue préconise de modifier la sanction contre ces fumeurs.

Ces joueurs d’origine africaine évoluant pour des nations européennes
C’est également le cas de l’attaquant de Liverpool Christian Benteke. C’est ce que vous découvrirez dans cet article.

Une amende forfaitaire, entre 150 et 200 euros, plutôt qu'une interpellation suivie d'une garde à vue: c'est ce que préconise un rapport parlementaire pour sanctionner les consommateurs de drogues et recentrer le travail des forces de l'ordre sur la lutte contre les trafics. L'objectif des auteurs de ce rapport est aussi de désengorger les tribunaux alors que la consommation de cannabis est en augmentation. "La drogue saisie devra ainsi être détruite, le nom de l'usager inscrit dans un fichier national, et en cas d'impayés, les huissiers seront chargés de recouvrer la dette". "L'amende forfaitaire permettra de mettre une amende mais aussi d'engager des poursuites judiciaires" envers les trafiquants, en gardant le volet pénal, a précisé Eric Poulliat à l'AFP. Mais, selon les deux rapporteurs, Eric Poulliat (LREM) et Robin Reda (LR), l'immense majorité des personnes interpellées chaque année en France pour avoir fumé un joint sont l'objet que d'un rappel à la loi. Si le parquet de Lille sanctionne dès la détention de 20 grammes de cannabis, en région parisienne le seuil se situe aux alentours de 50 grammes. Alors que la consommation de cannabis est passible en France d'un an de prison et de 3.750 euros d'amende, la peine est très rarement prononcée. Face à ces statistiques, les forces de l'ordre croulent sous les formalités administratives, explique Le Parisien. Les policiers passent " 1,2 million d'heures " par an sur des procédures liées à l'arrestation de consommateurs, avait relevé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, devant la commission des lois en juillet. "Ce projet ne concerne pas le public des mineurs ou le consommateur bourgeois qui bénéficie de livraisons à domicile ", a-t-il aussi dit. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: près de 17 millions de Français disent avoir expérimenté le cannabis, 1,4 million sont des usagers réguliers et 700.000 en fument tous les jours.

Vers une amende forfaitaire pour les fumeurs de joints — Consommation de cannabis