Mardi, 14 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Les inégalités sociales se creusent dans le monde — Oxfam

Les inégalités sociales se creusent dans le monde — Oxfam

22 Janvier 2018

Selon son nouveau rapport intitulé "Récompenser le travail, pas la richesse", publié à la veille de l'ouverture du World Economic Forum à Davos (Suisse), 82% de la richesse créée en 2017 dans le monde a terminé entre les mains du 1% le plus riche de la population de la planète.

Le nombre de milliardaires a connu l'année dernière sa plus forte hausse de l'histoire, avec un nouveau milliardaire tous les deux jours, annonce l'Organisation non gouvernementale (Oxfam), dans un rapport publié, aujourd'hui, 22 janvier, sur son site officiel.

Chaque pays aura besoin d'une solution adaptée à sa situation, " qu'il s'agisse d'un pays développé ou en développement", mentionne Aurore Chardonnet, en entrevue à RDI.

Ainsi, " le nombre de pays où l'on déplore des violences physiques et des menaces à l'encontre des travailleurs a augmenté de 10 % en seulement un an", lit-on dans le rapport. En 10 ans, la richesse des milliardaires français a été multipliée par trois. Il anticipe une amélioration de 3,9 % cette année et en 2019.

Cette comptabilité " fait qu'un retraité allemand qui a contracté un prêt pour s'acheter, par exemple, une voiture, est plus pauvre que les fermiers du Burundi qui eux n'ont pas le luxe d'emprunter", avait souligné le quotidien allemand " Süddeutsche Zeitung ".

Néanmoins, le Crédit Suisse, par la collecte de nouvelles données fiscales sur la Chine et, dans une moindre mesure, sur l'Inde et la Russie, a affiné ses statistiques.

Un couple retrouvé mort à son domicile à Sarzeau
Ne présentant pas de blessures suspectes, les gendarmes ont aussitôt investi les lieux pour faire plusieurs constatations. L'appartement était en grand désordre , rapporte Ouest-France .

Dans ce contexte, les 38 milliardaires recensés dans l'Hexagone possèdent désormais autant que les 40 % les plus pauvres de la population.

Des profits qui se partagent en interne? bien sûr que oui, selon Oxfam " les profits sont au rendez-vous et les dix plus grandes entreprises au monde affichent un chiffre d'affaires cumulé supérieur aux budgets cumulés de 180 pays ".

"L'ONG juge que les niveaux actuels d'inégalités extrêmes dépassent de loin ce que le talent, le travail et la prise de risque peuvent justifier".

D'après Mark Goldring, directeur d'Oxfam au Royaume-Uni: " La concentration extrême des richesses par un petit groupe n'est pas le signe d'une économie fleurissante mais au contraire le symptôme d'un système qui échoue, notamment pour les millions de personnes pauvres qui travaillent dur et sont payées au salaire minimum.

Toujours plus de richesses pour toujours moins d'ultra-privilégiés. Selon la liste riche de Forbes 2017, les cinq personnes les plus riches de la planète sont d'ailleurs des hommes: Bill Gates de Microsoft, l'homme d'affaires Warren Buffett, Jeff Bezos, le patron d'Amazon, Amancio Ortega, le fondateur d'Inditex, et Mark Zuckerberg, le créateur de Facebook. Professeur assistant à l'Université de Californie à Berkeley depuis 2015, l'économiste français Gabriel Zucman a calculé, dans le cadre de ce rapport de l'ONG, que le montant de l'évasion fiscale des 1 % les plus riches atteint 200 milliards de dollars.

Les inégalités sociales se creusent dans le monde — Oxfam