Vendredi, 3 Avril 2020
Dernières nouvelles
Principale » D'autres villes autour du monde prennent part à la Marche des femmes

D'autres villes autour du monde prennent part à la Marche des femmes

22 Janvier 2018

Au total, des défilés étaient organisés dans plus de 250 villes des Etats-Unis, ainsi que dans d'autres pays comme la Grande-Bretagne ou le Japon. "C'est pourquoi nous vous invitons à vous inscrire dès maintenant sur les listes électorales".

Bien que cette deuxième édition de la Marche des femmes soit portée par le mouvement #MoiAussi et se concentre sur le respect des droits des femmes, la question du gouvernement américain n'a pas été écartée.

Donald Trump a répondu sur le ton de l'ironie aux marcheuses dans un tweet.

Syrie : un jihadiste français face à son geôlier
Donc je finis les interrogatoires et je rentre chez moi", lance-t-il, sûr de lui. De son côté, l'individu affiche sa volonté de rentrer en Europe.

Mais Katie O'Connor, une avocate âgée de 39 ans venue de Knoxville, dans le Tennessee, n'était pas sensible à l'argument: "Je crois que cette administration ne fera rien de bon pour les femmes", a-t-elle dit sur le National Mall.

Donald Trump prendra la parole ce vendredi à l'occasion du rassemblement annuel des adversaires du droit à l'avortement. Les autorités de la ville ont estimé que 200.000 à 300.000 personnes avaient participé au défilé, un chiffre globalement comparable à celui de l'an dernier, même si le cortège semblait plus parsemé. Ce dimanche, partout dans le pays, des américaines ont décidé de marcher contre la politique du président Donald Trump qui fête sa première année à la tête du pays.

Samedi, à New York, à Los Angeles ou à Chicago, les participants ont clamé le slogan " le pouvoir est dans les urnes ". C'est au nom de ce mouvement que les femmes ont notamment marché hier, mais pas seulement! Shikha Dalmia, analyste à la Reason Foundation, regrette que la Marche ne se soit pas, par exemple, saisie de questions telles que celle de l'immigration. "Il faut faire la même chose pour Trump, il n'y a pas de différence". Ainsi, des appels à destituer le 45e président des Etats-Unis, Donald Trump, et à voter pour le camp démocrate aux élections de mi-mandat de novembre ont été lancés.

D'autres villes autour du monde prennent part à la Marche des femmes