Dimanche, 24 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » Catalogne: Puigdemont entend faire face aux "menaces" de Madrid

Catalogne: Puigdemont entend faire face aux "menaces" de Madrid

22 Janvier 2018

Ce lundi, le nouveau président du parlement catalan, Roger Torrent vient d'annoncer que l'ancien président de la Généralité, Carles Puigdemont est le candidat à la présidence du gouvernement à avoir le plus de soutien de la part des groupes politiques après avoir entamé la semaine dernière, une série de consultations avec les différents groupes politiques.

C'est la première fois que Carles Puigdemont quitte Bruxelles depuis son départ d'Espagne et son installation dans la capitale belge, pour échapper aux poursuites judiciaires le visant.

Le voyage de M. Puigdemont a lieu en pleines négociations sur le choix du président de la Catalogne, à l'issue des élections du 21 décembre dans la région où les indépendantistes ont retrouvé une majorité absolue en sièges au parlement.

A Barcelone, les indépendantistes dominent toujours le parlement et les deux principales formation du camp séparatiste soutiennent sa candidature. Carles Puigdemont est favori mais veut être investi à distance pour éviter d'être arrêté dès qu'il aura foulé le sol espagnol.

La marée noire a triplé de taille — Mer de Chine
Provoqué par le naufrage d'un pétrolier iranien , le désastre couvre désormais plus de 300 kilomètres carrés, selon Pékin. Trente-deux marins ont perdu la vie dans l'accident: parmi eux, trente Iraniens et deux Bangladais.

Roger Torrent a fait cette annonce en estimant qu'une nouvelle candidature du président catalan destitué par Madrid était "absolument légitime".

Le quotidien anti-indépendantiste et de centre-droit El Mundo prévoit d'ailleurs dimanche qu'il ira de l'avant en sachant que "la proclamation du chef de file indépendantiste sera annulée par les tribunaux" et débouchera sur la nomination d'un autre candidat, "une pantomime qui alimentera la légende du président en exil".

Le retour surprise en Espagne de Carles Puigdemont n'est pas complètement exclu même s'il y serait très certainement arrêté, a aussi déclaré son avocat espagnol samedi.

Catalogne: Puigdemont entend faire face aux