Lundi, 19 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Nouveau traité franco-britannique sur l'immigration : un "accord en or" pour Londres ?

Nouveau traité franco-britannique sur l'immigration : un "accord en or" pour Londres ?

21 Janvier 2018

Le Président français Emmanuel Macron est au Royaume-Uni pour un sommet bilatéral avec Theresa May.

Ce nouveau traité prévoit une contribution supplémentaire du Royaume-Uni de 50 millions d'euros pour renforcer le contrôle de la frontière à Calais (Nord de la France), d'où souhaitent partir les milliers de migrants qui tentent, chaque année, de rejoindre l'outre-manche. Le texte a pour objectif le renforcement de la gestion conjointe de la frontière commune des deux pays avec un traitement amélioré des mineurs non accompagnés demandeurs d'asile, a précisé Theresa May dans un communiqué. Les deux dirigeants ont évoqué la sécurité, la surveillance des frontières et le Brexit. Il a passé la journée avec la Première ministre britannique Theresa May.

Le trafic en hausse de 14,9% à Nantes-Atlantique en 2017 (Vinci)
En effet, Édouard Philippe a déclaré que les zadistes avaient jusqu'au printemps prochain pour évacuer la Zone à défendre ( ZAD ). J'ai aussi tenu à préciser que les élus de ma circonscription étaient quant à eux pour la réalisation de cet aéroport .

Emmanuel Macron était en déplacement en Grande-Bretagne ce jeudi. Le chef de l'Etat mise alors sur cet accord pour changer les choses en profondeur. La contribution a été qualifiée de "conséquente" par une source proche de la délégation française, l'armée française manquant de capacités en la matière. Histoire d'immortaliser "l'entente chaleureuse entre les deux pays", Emmanuel Macron a pris la pose au Victoria and Albert Museum, jeudi soir. "Quelles que soient les négociations à venir, jamais ces discussions ne doivent nous amener à revenir sur la qualité de la relation bilatérale". "La France demande 45 millions de livres supplémentaires pour stopper les migrants à Calais, et on nous prête la tapisserie de Bayeux comme lot de consolation", s'est indigné le tabloïd europhobe Daily Mail, qui dénonce un "coup monté". En France, Xavier Bertrand, le patron des Hauts-de-France a estimé: "Les Britanniques vont faire un chèque qui ne va permettre de payer qu'une partie de la facture". "Il n'y a rien de nouveau, je ne vous cache pas que j'attendais un nouveau traité qui changerait vraiment la donne", a-t-il déploré sur BFM-TV.

Nouveau traité franco-britannique sur l'immigration : un